Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Gend Info n° 413


large

Mars/Avril 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

05-2003-03-271.jpg

Accès rédacteur

Qui est en ligne ?

Nous avons 128 invités et aucun membre en ligne

Brève 63 Hommage national aux militaires de la gendarmerie dAmbertSous la présidence de monsieur DARMANIN, ministre de l’intérieur et de madame PARLY ministre des armées et en présence du général d’armées Christian RODRIGUEZ, directeur général de la gendarmerie nationale, les honneurs militaires ont été rendus au Lieutenant Cyrille MOREL, à l’Adjudant Rémi DUPUIS et au brigadier Arno MAVEL, tués par un forcené lourdement armé, dans la nuit du 22 au 23 décembre 2020 au lieu-dit «  Le Cros » alors qu’ils portaient secours à sa compagne réfugiée sur le toit et sur le point de succomber dans l’incendie de la maison allumée par le tueur.

En ce 28 décembre après-midi, malgré le froid glacial, l’émotion et la tristesse étreignent la petite ville d’Ambert (6.700 habitants) envahie par une foule considérable massée devant un écran géant, place Charles De Gaulle, retransmettant en simultanée la cérémonie qui se déroule place du Pontel au cœur de la cité, dont l’accès restreint est règlementé. La sécurité du site est assurée par l’escadron de gendarmerie mobile de Clermont-Ferrand (63). Tout l’espace aux abords de la place,  hormis le centre où sont alignés les cercueils drapés de tricolore, est occupé par les familles endeuillées, les maires de l’arrondissement d’Ambert ceints de leur écharpe,  les élus départementaux et régionaux, les représentants des autorités administratives départementales,   de très nombreux officiers, gradés et gendarmes du groupement du Puy-de-Dôme, au premier rang desquels figure leur chef, le général Eric MARCHAL, les autorités de police, les commandants des unités militaires du département, les associations locales et du monde combattant, un détachement des pompiers de la ville,  ainsi que le comité d’entente des associations gendarmerie du Puy-de-Dôme. Face à eux, le drapeau de la gendarmerie d’Auvergne et sa garde, la batterie fanfare de la garde républicaine et un peloton de gendarmes départementaux sous les armes, assurent le rituel militaire de la cérémonie.

Après le discours ministériel retraçant minutieusement le parcours de chacun des militaires, victimes du devoir, ils sont décorés de la croix de chevalier de la légion d’honneur, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze (citation à l’ordre de la nation) et de la médaille d’or de la sécurité intérieure. Ils sont promus respectivement au grade de Lieutenant-Colonel, de Major et de Gendarme.

Une demi-heure plus tôt, au cours d’une prise d’armes spécifique, l’Adjudant-Chef Bertrand BOYON, commandant le peloton de surveillance et d’intervention de la compagnie d’Ambert, blessé à la cuisse lors de l’intervention et déjà titulaire de la médaille militaire, avait reçu la croix de chevalier de la légion d’honneur, la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, et la médaille d’or de la sécurité intérieure des mains du général d’armées Christian RODRIGUEZ, directeur général de la gendarmerie nationale.

Les amis de la gendarmerie étaient représentés, lors de la cérémonie officielle d’hommage national aux trois militaires de la compagnie d’Ambert, par monsieur Didier MIGNE, ancien gendarme auxiliaire, porte-drapeaux et par le Lieutenant-Colonel (er) Guy BONNAFOUS Président délégué du comité du Puy-de-Dôme.

Actualités régionales