Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 338

 

revue_338Mai 2022

09-2003-06-013 .jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne

Brève 24 1 Renovation salle MELANIEA deux reprises, Les Amis de la Gendarmerie ont apporté son soutien à la brigade de Ribérac. Une première fois en fournissant un complément de matériel destiné aux enregistrements, une seconde fois, récemment, en améliorant les conditions d’accueil de la salle « Mélanie ». L’ensemble de ces matériels a été acquis hors programme de dotation des unités.

En Dordogne, le comité de Nontron des Amis de la Gendarmerie a participé à la rénovation de la salle "Mélanie" de la brigade de Ribérac (décoration et mobilier). En outre, les enquêteurs bénéficient des derniers matériels informatiques déjà fournis par l’association en 2021 à la cellule des atteintes aux personnes de la compagnie.

Il faut savoir qu’une pièce dédiée aux auditions des victimes mineures a été créée en France, la salle « Mélanie », en référence à la première victime auditionnée selon ce procédé. Il s'agit d'un espace préservé, créé pour l'enfant, intimiste et accueillant, destiné à mettre le mineur en confiance, avant son audition. Les matériels sonores et de fixation de l'image sont discrets afin de permettre l’enregistrement de sa déclaration dans les meilleures conditions.

Brève 47 1 réunion bureauEn ce début d’année, le président de comité, Philippe BRUNOT, a réuni les membres du bureau au cercle mixte de l'escadron de gendarmerie mobile 27/2 de Marmande. L’occasion de revenir sur les actions menées et d’envisager l’avenir dans le cadre d’un retour à la normale après les contraintes imposées par la pandémie. La joie de se retrouver autour d’un bon repas s’est manifesté avec à l’appui de beaux projets à venir.

 Chaleureusement accueilli par le gérant du cercle mixte, après un café généreusement offert, le président dans son introduction a exprimé son immense plaisir à retrouver les membres du bureau pour une matinée de travail marquée par un ordre du jour chargé. Un délégué de proximité testé positif à la COVID, s’était fait excuser. Un prompt rétablissement lui a été transmis. Malgré une longue période, très compliquée pour tous dans les domaines sanitaires et sociaux-économiques, le travail collectif du comité a permis avec efficacité, de contribuer au rayonnement de la gendarmerie.

A l’ordre du jour, un grand nombre de sujets furent abordés, comme la situation financière, la gestion des effectifs, les nouvelles actions de communication mises en place par le siège (vidéo/conférence hebdomadaire), les modifications de l’accès à la boutique, les actions de soutien aux unités de gendarmerie du Lot-et-Garonne et les championnats de France et mondiaux militaires organisés sur la ville d’AGEN.

 Un créneau important a été consacré à l’organisation du voyage annulé en 2020 puis en 2021. Après la présentation des recherches par notre ami Gérard DARQUAND, il est acté que le voyage se déroulera du 14 au 17 juin 2022. S’agissant de la destination, l’étude porte sur trois projets : La Navarre (Espagne), le Pays Basque Espagnol et la Cantabrie (Espagne). La décision sera prise dans la première quinzaine du mois de mars. Par ailleurs, en terme de programmation il a été également acté que la 37ème rencontre avec l’active (réunion générale) se déroulera, après étude de faisabilité, sur la commune de CASTELJALOUX, le samedi 24 septembre 2022. En cas d’impossibilité sur cette dernière, une alternative est avancée sur commune de SAMAZAN. Une prochaine réunion sera organisée courant mai pour finaliser les destinations.

 Comme habituellement, à l’initiative du président le commandant de la compagnie de Marmande et le commandant de l’EGM 27/2 ont été invités pour informer les membres du bureau sur leurs activités. Le commandant de compagnie adjoint engagé sur une enquête judiciaire importante et le commandant d’escadron, en permission au retour d’un déplacement sur Mayotte excusés, n’ont pu malheureusement être présents. A la clôture de la réunion, Walter KRIEGER, délégué de proximité de la compagnie de VILLENEUVE-SUR-LOT, a déclaré que pour des raisons personnelles il ne pourrait plus assurer son rôle au sein du comité. Aussi, il s’est dit disponible occasionnellement pour répondre à un appel ponctuel et reste naturellement membre actif. Le président et les membres du bureau l’on remercié avec beaucoup de sincérité pour le travail accompli et l’on assuré de toute leur affection et de leur soutien. Après la traditionnelle photo, un repas en commun de partage fut servi au cercle mixte de l'escadron, et ce en toute convivialité.

L'ensemble des comités de la Dordogne se sont associés pour financer l'achat de claviers Bluetooth "nomade" au profit des unités du groupement de gendarmerie départementale de la Dordogne.Brève 24 1 2 3 4 Claviers nomades

C'est ainsi que le 17 septembre 2021, au GGD 24 les 4 présidents étaient réunis autour du colonel Louis PAUTY, commandant le Groupement pour remettre aux 4 commandants de compagnie et de l'EDSR les 54 claviers.

Cet outil permettra aux personnels en service de Gestion de l'Évènement de compléter les fiches d'intervention directement depuis les claviers adaptables aux tablettes de petites dimensions. Le but étant de permettre aux militaires de retrouver de la facilité d'utilisation et du temps.

Nul doute que cet équipement trouvera toute sa place dans le dispositif.

Brève 24 1 4 Visite EGM Perigueux

A l’initiative des deux Présidents de comité, Yannick LEBLED et Jean-Paul FAVARD, une trentaine d’adhérents dont quelques élus avaient répondu présents pour une visite de l’EGM 47/2 de Périgueux. Une immersion au sein de la gendarmerie mobile, destinée à mieux appréhender les missions des escadrons.

C’est par une collation matinale au cercle-mixte le groupe a été accueilli par le major DEMAY Christophe en l’absence du capitaine Thibault LA FAY, retenu par ailleurs. Après une présentation vidéo de l’escadron, notamment sur ses missions, ses équipements, ses effectifs et ses déplacements outre-mer, une visite de la salle de tradition  a été proposée, ce qui a provoqué de nombreuses questions de la part des participants.

La matinée se clôtura par une photo du groupe et  un déjeuner au cercle-mixte où tout le monde put échanger, en soulignant la qualité de cette visite et la clarté des explications fournies. Au moment du repas la visite du colonel PAUTY, commandant le groupement de gendarmerie départementale fut par ailleurs très appréciée.

Brève 47 1 BalisesLe 10 février 2022, les délégués de proximité de la compagnie André HEFFNER et Bernard PARIS, se sont rendus à la caserne Belzunce à VILLENEUVE-SUR-LOT. Ils souhaitaient ainsi remettre aux gendarmes de cette unité, des lots de matériels lumineux destinés à accroître la sécurité des personnels engagés sur le terrain.

Ce fut l’occasion pour les délégués de proximité des Amis de la Gendarmerie de rencontrer le chef d’escadron nouvellement promu Stéphane TRENTIN, commandant de la compagnie de VILLENEUVE-SUR-LOT, l’adjudant-chef Éric PICARD, commandant du P.S.I.G. accompagné du brigadier-chef Medhi LOUKILI, des secrétaires l’adjudant Davy ROUGE, l’adjudant Bertrand BONORA et la maréchale de logis chef Malika IGOUZOUL. Représentant le président Philippe BRUNOT, ils remirent, dans le cadre du soutien matériel annuel 2021 apporté aux unités de gendarmerie départementale du groupement, 2 valises contenant 6 balises lumineuses de signalisation routière.

 Rechargeables sur secteur ou sur la prise 12V d’un véhicule de patrouille, ces balises émettent des signaux d’intensité et de fréquence réglables selon 9 modes, visibles à 1 km de jour et à 2 km de nuit. Munies de plots magnétiques, elles peuvent être plaquées sur une surface métallique ou bien être déposées au sol où elles résistent au passage d’un véhicule.

Baliser une zone d’accident, jalonner la circulation autour d’un obstacle, canaliser des véhicules vers un poste de contrôle, sécuriser les interventions des gendarmes sur les routes, notamment la nuit, tel était l’objectif poursuivi par le comité de Lot-et-Garonne. Ces équipements ne figurant pas au tableau de dotation des unités de gendarmerie, ils viennent compléter le matériel déjà en place pour ainsi renforcer la sécurité des gendarmes engagés.

 C’est ensuite autour d’une collation, que le commandant d’unité a salué l’excellence des échanges entre le président, les délégués de proximité, les adhérents et les militaires des unités. Il remercia le comité pour le soutien apporté en 2021 qui fournit, sans conteste, une réelle plus-value opérationnelle aux gendarmes et plus particulièrement, cette fois aux gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG).

Actualités régionales