Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 338

 

revue_338Mai 2022

02-2003-19-173.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne

Brève 89 1 et 21 2 intercomités 1Le Jeudi 17 mars 2022, la première réunion de l'année du comité de l’Yonne s'est tenue à la compagnie d'Avallon. A cette occasion le comité voisin de Montbard, en Côte d’Or, y était associé avec la présence de son président Didier KOCH et de son épouse. Une journée fructueuse durant laquelle furent évoqués de nombreux projets pour l’avenir.

Lors de cette réunion, nous fûmes accueillis par le chef d'escadron Sébastien GOUTOURNEAU, commandant de la compagnie d'Avallon et adhérent de notre comité. En préambule, ce dernier nous présenta sa compagnie. Puis, le major Stéphane VERSE, référent sûreté du groupement de gendarmerie de l'Yonne, livra un exposé sur la prévention des cambriolages et sur les escroqueries physiques et celles réalisées par internet. Ces deux interventions furent particulièrement appréciées des participants.

Le président Michel BRAND conclut la réunion en évoquant les futures actions du comité, à savoir, achat de matériels pour la compagnie, visite prévue du PJGN au mois de mai et divers autres projets, dont une visite à l'escadron d'Auxerre début juillet, les portes ouvertes à la garde Républicaine en septembre et le concert annuel de la musique de la gendarmerie mobile au mois d'octobre.

Cette réunion s'acheva par un moment de recueillement à la « Stèle des gendarmes », non loin des locaux de la compagnie. Cette stèle est érigée à l'endroit où cinq jours après la libération, le 24 août 1944, sept gendarmes de la brigade d'Avallon sont tombés sous les balles d'une auto-mitrailleuse allemande qui battait en retraite depuis Clamecy dans la Nièvre. Notre nouveau porte-drapeau, Jean-Paul SOURY, ancien adjoint au maire d'Auxerre était présent. Le déjeuner qui suivit eut lieu au restaurant « Au Chapeau Rouge » à AVALLON, dans une ambiance très conviviale.

Brève 21 1 Cartes le Retour de lEGM 2Une précédente brève relatait l’opération « cartes de Noël » initiée par le comité de Dijon des Amis de la Gendarmerie, au profit des militaires du GGM IV/7 et de l’EGM 41/7 déplacés en Nouvelle Calédonie.  Cette opération était portée par le commandant de compagnie de Dijon et Martial MATHIRON, maire de Genlis, directeur de l’école communale et par ailleurs membre bienfaiteur des Amis de la Gendarmerie. Cette rencontre a eu lieu le 04 mars dernier.

Au retour de déplacement, une délégation de six militaires de l’escadron 41/7 de gendarmerie mobile de DIJON, conduite par le chef d’escadron Fabien DUTARTRE, s’est rendue le vendredi 4 mars 2022 à l’école élémentaire Jules Ferry dans la commune de GENLIS, pour présenter aux élèves, la Nouvelle-Calédonie et la mission que l’unité y avait assurée de fin novembre 2021 à début février 2022. Cette intervention avait pour objectif de remercier les élèves et les enseignants d’avoir conçu, dessiné et rédigé une carte de vœux personnalisée pour chaque militaire déplacé pendant les fêtes de fin d’année.

Lors de cette intervention, en présence du général (2S) HURTAULT, président du comité de Dijon et du chef d’escadron MULLER, commandant de la compagnie de Dijon, la délégation de l’escadron a présenté sous forme de diaporama les diverses missions effectuées, les différents aspects coutumiers des populations locales, ainsi que la faune et la flore présentes sur cette île lointaine. Les gendarmes mobiles se sont ensuite prêtés au jeu des questions et un échange passionnant s’est établi avec les élèves qui se sont montrés particulièrement intéressés.

En conclusion de cette rencontre, les militaires de l’escadron ont remis à chaque élève, les cartes réponses qu’ils avaient eux-mêmes rédigées. Le lien ainsi établi entre l’élève et le gendarme pourra être pérenniser. De façon unanime, l’opération a été saluée comme étant un succès, au point que d’autres écoles et d’autres communes ont déjà fait connaître leur intérêt pour une prochaine édition.

Brève 21 1 matériels secourisme 3Le mercredi 02 mars 2022, le chef d’escadron Rémi MULLER, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Dijon, a eu l’honneur d’accueillir le bureau du comité de Dijon, venu offrir aux gendarmes de son unité, un lot de matériel de secourisme. Un don bienvenu, acquis hors programme de dotation et destiné à la fois à la sécurité des militaires et des personnes secourues.

On l’oublie souvent mais le secourisme fait partie des compétences initiales des militaires de la gendarmerie. Force de sécurité présente en permanence sur la voie publique, les gendarmes interviennent très régulièrement les premiers sur un événement nécessitant de porter secours (accident de la circulation, agression physique, disparition de personnes). Ils sont ainsi formés dès leur scolarité initiale, à l’instar de nombreux de leurs concitoyens, à la prévention de secours civiques de niveau 1 (PSC1), leur permettant ainsi de réaliser les gestes élémentaires de secours face à des situations de la vie quotidienne, malaise, traumatisme, perte de connaissance, arrêt cardiaque.

Agissant par ailleurs dans des environnements potentiellement menaçants pour eux-mêmes ou autrui, ils se doivent aussi d’être aptes à effectuer ces gestes tout en menant leur intervention. C’est pourquoi ils suivent une formation complémentaire de secourisme, connue sous le vocable « Sauvetage N1 » (Sauvetage tactique gendarmerie de niveau 1). Cette formation technique spécifique leur permet d’appliquer des gestes et des procédures dans un cadre professionnel sur une ou plusieurs victimes, en mettant en œuvre des matériels adaptés.

Grâce à cette action généreuse des Amis de la Gendarmerie, la compagnie de gendarmerie de Dijon poursuit son objectif de voir équipé chaque militaire d’une trousse individuelle de secours. Outre les traditionnels compresses, sparadraps et paire de ciseaux, celle-ci comporte également un pansement compressif hémostatique d’urgence dit « pansement israélien » et un garrot tourniquet. En plus de ces trousses, ont également été offerts, deux brancards souples permettant de conditionner et de transporter une personne afin de l’extraire d’une situation imminente de danger. La compagnie de gendarmerie de Dijon et ses militaires remercient chaleureusement l’association Les Amis de la Gendarmerie, dont l’action participe à l’amélioration des conditions d’exécution de leurs missions. Grâce à elle, des vies pourront peut-être être sauvées.

Brève 21 1 Assemblée Nationale 1A l’invitation de Rémi Delatte, député de la Côte-d’Or et vice-président du Comité 21-1 des Amis de la gendarmerie, les adhérents dijonnais se sont retrouvés à Paris le 31 janvier dernier pour une visite de l’Assemblée Nationale, suivie d’un déjeuner servi à la table prestigieuse de l’un des trois questeurs.

Notre député, gendarme auxiliaire pendant son service national, membre de la commission de la Défense et officier de la réserve citoyenne de la gendarmerie nationale nous a guidés dans l’hémicycle où se jouent de nombreuses joutes verbales, dans la bibliothèque qui accueille une impressionnante collection de plus de 700 000 ouvrages, ainsi que les autres salles composant le Palais Bourbon. Chemin faisant, il nous délivre les secrets de la vie d’un parlementaire, ainsi que de nombreuses anecdotes.

 Cette journée, tout à la fois instructive et conviviale, a permis par ailleurs de renforcer la cohésion du comité.

Brève 21 1 Cartes de NoelLes militaires de l’escadron 21/7 de gendarmerie mobile et du groupement IV/7 de gendarmerie mobile de Dijon, déplacés en Nouvelle Calédonie pendant la période des fêtes de fin d’année, ont eu la surprise et le bonheur de recevoir individuellement une carte de vœux dessinée par les élèves de l’école de Genlis en Côte d’Or.

L'escadron 41/7 de gendarmerie mobile de Dijon et le groupement IV/7 de gendarmerie mobile de Dijon ont été projetés fin novembre en Nouvelle-Calédonie, afin d’assurer la sécurité du référendum d’autodétermination qui s’est tenu le 12 décembre 2021. Grâce à une présence importante de la gendarmerie nationale sur le territoire, aucun incident majeur n'a été à déplorer au cours de cette journée importante pour l'avenir de ce territoire. Au terme de cette phase et alors que l'escadron était réuni autour d'un repas de cohésion pour Noël, les commandants de peloton ont distribué à leurs gendarmes, les cartes de Noël rédigées à leur intention par les enfants de l'école de Genlis.

En effet, sous l'impulsion du Comité de Dijon des Amis de la Gendarmerie et avec le précieux appui du chef d’escadron Rémi MULLER, commandant de la compagnie de Dijon, ainsi que de Martial MATHIRON, maire de Genlis, directeur de l’école de la commune et membre bienfaiteur des Amis de la Gendarmerie, un partenariat a pu être mis en place pour soutenir et entourer les militaires à l'occasion de ce Noël un peu particulier, passé loin de leurs familles, à plus de 17000 kilomètres et 10 heures de décalage horaire. L'ensemble des gendarmes a été particulièrement touché par cette attention bienveillante et par le soin et le cœur que les enfants ont mis dans la confection de ces cartes de Noël. De plus, l'effet de surprise a été préservé jusqu'au dernier moment, car ces cartes ne sont arrivées que le matin même de leur distribution.

Déployé dans un premier temps à Nouméa, l’escadron a été repositionné, à l’issue du référendum, dans le Nord de la Nouvelle-Calédonie, dans un contexte de brousse et d'isolement beaucoup plus marqué, au profit des compagnies de Poindimié et de La Foa. Répartis en petits détachements autonomes, les gendarmes sont directement intégrés aux brigades, pour un service de sécurité publique, au contact de la population. Après plus de trois mois sur le Territoire, l’escadron et le groupement rentreront en métropole, courant Février, avec les cartes réponses rédigées par chacun, qui seront distribuées aux élèves de l’école de Genlis à l’occasion d’une rencontre organisée spécifiquement.

Actualités régionales