Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 334

 

vignette 334Mai 2021

09-2003-07-226.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

Brève 90 1 DelleLe 10 août 2021, Anddy COSSARD, président du comité et Nicole GROUBET, adhérente delloise et veuve d'un ancien gendarme d'active, sont allés à la rencontre des gendarmes de la communauté de brigades de Delle / Beaucourt. Cette rencontre a permis de maintenir le lien avec l’association Les Amis de la Gendarmerie.

Après la levée des couleurs au "garde à vous", un petit déjeuner copieux a été partagé. Ce moment très convivial a été l'occasion pour le comité d'affirmer sa présence et son soutien aux gendarmes, tout en échangeant avec eux sur les spécificités de leurs activités (activité intense, BGE, brigade frontalière...).

Le président a ensuite été reçu en entretien par le lieutenant commandant d'unité, afin d’échanger sur les besoins de l’unité. Anddy COSSARD remercie très chaleureusement le lieutenant et ses gendarmes pour leur accueil, ainsi que  Nicole GROUBET pour sa présence fortement appréciée.

Brève 39 1 Rondache GroupementDans le cadre d’une action de mise en valeur de la gendarmerie du Jura, le comité des Amis de la Gendarmerie a contribué à la réalisation de ce support de communication qui pourra désormais figurer sur les tenues d’intervention des gendarmes du département, mettant ainsi en avant les particularités du territoire.

Le 22 juin à l'invitation du colonel Frédéric HUGUET, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Jura, deux représentants du comité local des Amis de la Gendarmerie, qui a participé à soutenir ce projet dans le cadre des actions de valorisation de la gendarmerie, étaient reçus pour une présentation de la nouvelle rondache correspondant aux gendarmes ainsi qu'aux caractéristiques du département du Jura. Le choix retenu parmi plusieurs propositions a mis en évidence un ensemble symbolique du plus bel effet, mettant en valeur et à l'honneur, les armoiries du département, la grenade traditionnelle de l'arme ainsi qu'un superbe lynx, animal emblématique du Jura.

Mise à la disposition de tous les gendarmes du département, cette rondache dont deux exemplaires géants sont déjà apposés au-dessus des entrées principales du groupement, a également été reproduite sur des porte-clés renfermant un jeton très pratique pour l'utilisation des caddies. L'un de ces objets de communication a été remis aux deux membres du comité en souvenir de cette agréable rencontre avec le colonel ainsi que plusieurs officiers et sous-officiers du groupement. 

Brève 90 1 Lampe dinterventionLe 24 juin, le comité de Belfort remettait une lampe au PSIG dont la mission principale est la lutte contre la délinquance dans les secteurs et durant les périodes les plus sensibles. Ce matériel acquis hors programme de dotation permettra de sécuriser les interventions les plus sensibles dans des conditions de visibilité réduite.

Le 24 juin 2021, le comité de Belfort a remis une lampe tactique au Peloton de Surveillance et d’Intervention (PSIG) destinée à être fixée sur le fusil d'assaut HK UMP9. Elle permettra aux militaires de pénétrer efficacement dans des lieux sombres et d'identifier formellement, en toute sécurité, les individus présents. Particulièrement puissante, cette lampe leur permettra également d’aveugler l'adversaire afin que les gendarmes puissent mieux contrôler la situation et procéder plus efficacement à son interpellation.

Cette remise a été effectuée en présence du colonel commandant le groupement, le capitaine officier renseignement, le major commandant le PSIG et quelques gendarmes de cette unité (dont le maitre de chien). Le bureau du comité était accompagné d'un adhérent, ancien élu local. Une explication quant à l’utilisation de la lampe a été initiée par le major commandant le PSIG.

Le comité est fier de contribuer, sous le contrôle du Commandant de Groupement, à l'amélioration des conditions de travail des gendarmes locaux. Remerciements au partenaire « T&O Shop Tactical & Outdoor » à Danjoutin pour nous avoir aidé à l'acquisition de ce matériel efficace et adapté !

Brève 90 1 Ecrans BDRIJLe 23 juin, le comité de Belfort a remis trois écrans d’ordinateur aux gendarmes de la brigade départementale de renseignements et d'Investigations Judiciaires (BDRIJ). Un matériel complémentaire, permettant d’accroître la capacité de traitement de cette unité.

 Cette unité constitue une plate-forme judiciaire départementale destinée à soutenir et orienter l’action judiciaire des unités Terrifortaines, par le recueil et l'exploitation de l’information judiciaire d'une part, et des traces et indices issus des scènes de crime, d'autre part. La remise s’est déroulée en présence du colonel commandant le groupement, du major commandant la BDRIJ et d'un gendarme de cette unité. Le bureau local était accompagné de 2 adhérents de l’association Les Amis de la Gendarmerie.

 A l'issu de la remise de ces matériels informatiques, l'adjudant-chef OLIVIER a présenté sa spécialité de technicien en investigations criminelles (TIC). Passionné, il a fait part de son expérience lorsqu'il fut en opération extérieure au Mali. Les adhérents ont beaucoup apprécié sa présentation qui fut riche et intense. Avec ces 3 écrans supplémentaires, le comité leur souhaite bon courage dans leurs missions.

Brève 90 1 BGE Depuis le 1er novembre 2020, la brigade de gestion des événements est opérationnelle au sein du groupement du Territoire-de-Belfort. Elle a pu bénéficier d’une aide de matériel acquis hors programme de dotation et financé par l‘association Les Amis de la Gendarmerie dans le cadre de son action de soutien aux unités.

Cette BGE est constituée d'une patrouille de deux ou trois gendarmes qui vient en complément des premiers à marcher (PAM) et qui est en capacité d'intervenir sur tout le département (hors zone police). Les gendarmes des 4 communautés de brigades se partagent les astreintes. Ainsi la BGE optimise la capacité opérationnelle de la gendarmerie en mutualisant son dispositif d'intervention. Jour et nuit, le temps moyen d'intervention est passé à 13mn à l’issue de l'appel au 17. Cette organisation a permis notamment, de dégager des créneaux horaires aux autres gendarmes pour prendre contact avec les élus et la population, d’organiser des formations (tuerie de masse, attaque au couteau…), de renforcer la cohésion des gendarmes et de répondre au mieux à leurs besoins de récupérer physiquement.

Au sein de la caserne Jean-MOULIN de Belfort, un local de repos a été mis à la disposition des militaires de la BGE. Le commandant de groupement et le commandant en second ont sollicité Les Amis de la Gendarmerie pour aider à son aménagement au titre d'un soutien moral et matériel. Le 29 mai, le comité 90 a décidé de répondre présent en finançant un canapé et un fauteuil qui permettront aux militaires de bénéficier d’instants de répit entre deux interventions, ainsi qu'un micro-ondes et une machine à café pour leur permettre de se restaurer.

Actualités régionales