Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

10-2003-07-066.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 101 invités et aucun membre en ligne

Brève Groupe intervention cynophileLe 14 janvier 2021, le comité des Amis de la Gendarmerie de Besançon 1, a remis des gilets et sacs au groupe d'investigation cynophile de Franche-Comté, au cours d'une cérémonie présidée par le général GAUFFENY, commandant en second de la région de gendarmerie de Franche-Comté. Au cours de cette rencontre, une présentation de cette unité lui a été faite.

 Au plan de l'organisation, la Franche-Comté compte à ce jour 9 maîtres de chien et 13 équipes réparties dans les spécialités, piste-défense, stupéfiants, armes/billets et recherche en produits accélérateurs d'incendie. Les maîtres de chien affectés au sein du groupe d'investigation cynophile, sauf deux maîtres d chien basés à Valdahon, disposent de deux chiens. Ceux affectés en PSIG disposent pour leur part d'un animal spécialisé piste-défense. Ils se situent à Vesoul, Lons-le-Saunier, Belfort et Montbéliard. Les chiens sont pour la plupart des bergers belges malinois.

Pour le bilan de l'année 2020, malgré la réduction de l'activité judiciaire pendant la période du confinement, les chiffres clefs sont les suivants :

  • 143 interventions en appui d'interventions anti-délinquance (contrôle routier, gares…)
  • 538 engagements sur des missions de prévention de la délinquance et de lutte contre les violences urbaines.
  • 448 engagements pour des recherches administratives et judiciaires de personnes, dont 86 malfaiteurs.
  • 1046 séances d’entraînements
  • Découverte de 13 armes et de 364 munitions, d'environ 7 kg de cannabis, de 8 kg d'héroïne et de 3kgs de cocaïne.

Il est à noter que, excepté en 2020, en raison du contexte sanitaire, les équipes cynophiles de la Franche-Comté et des cantons francophones de la Suisse s'invitent respectivement à des stages de formation et d'entraînement communs, ce qui a permis de dresser les chiens à la découverte de Francs suisses ou d'élargir le panel des drogues détectées (drogues de synthèse notamment). L’arrivée prochaine de 2 nouvelles équipes cynophiles, un retour outre-mer et affectation d’un nouveau maître de chien va permettre de renforcer les effectifs. Par ailleurs, un maître de chien va changer de spécialité, abandonnant la recherche de produits accélérateurs d’incendie au profit de la recherche de personne avec un chien de race Saint-Hubert.

Brève 70 1 Trail du Sapeur 1En finançant l’achat de tee-shirts pour une épreuve sportive locale réputée, le comité 70-1 de Vesoul-Gray des Amis de la Gendarmerie soutient nos amis gendarmes dans une opération de relations publiques a vocation sportive, attendue avec impatience dès que les conditions le permettront. Un grand merci à tous ceux qui s’associent à notre démarche.

Le Lieutenant BELLY, adhérent à l’association Les Amis de la Gendarmerie et commandant de la BTA de Lure avait sollicité auprès du président du comité Vesoul-Gray, une aide pour le financement de tee-shirts destinés à équiper les gendarmes sportifs de Lure, qui devaient participer au « Trail du Sapeur », épreuve très réputée en Franche-Comté. Hélas, les conditions sanitaires ont obligé les organisateurs à annuler l’épreuve cette année.

C’était avec enthousiasme que le comité Vesoul-Gray avait accepté de financer la fabrication de tee-shirts sérigraphiés du logo des Amis de la Gendarmerie, d’autant que 2 ou 3 adhérents du comité souhaitaient participer à cette course. De son côté, le trésorier du comité, lui-même chef d’entreprises à Besançon, acceptait de financer en partie ces tee-shirts sérigraphiés avec le logo d’une de ses entreprises, BTG (Besançon Technique Gaz), à côté de celui des Amis de la Gendarmerie. Nous attendons avec impatience la prochaine épreuve sportive, à laquelle pourront participer les gendarmes de Lure, équipés de ces équipements sérigraphiés au nom de l’association.

Président 90 Anddy COSSARD 1

La présence et les activités de l’association (SNAAG puis Amis de la Gendarmerie) étaient en sommeil depuis de nombreuses années sur le territoire de BELFORT. Le Brigadier-Chef (R) Anddy COSSARD, 27 ans, en devient un de nos plus jeunes présidents de comité.

C’est une équipe marquée par l’enthousiasme de la jeunesse qui s’est mobilisée pour animer le comité de BELFORT : Anddy COSSARD, président et Mary-Ange CHAULET, trésorière, gendarme en Alsace. Le comité est à la recherche d’un(e) secrétaire : faites-vous connaitre ! « Gendarme adjoint volontaire de 2012 à 2014 au peloton motorisé de LA VERPILLIERE (38), j’ai quitté l’active pour la vie civile tout en restant engagé au service de la Gendarmerie, de la Nation et auprès des citoyens, par un engagement dans la réserve opérationnelle ; aujourd’hui au groupement de GD de BELFORT. »

Gendarme adjoint volontaire, agent de sécurité privée, puis assistant d’éducation dans l’Education Nationale auprès de jeunes en difficulté, Anddy COSSARD est aujourd’hui très engagé dans le secteur social. Il occupe depuis 2018 un poste d’éducateur au centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) de la Fondation de l’Armée du Salut de BELFORT qui œuvre au service des plus démunis et assure le tutorat des volontaires en service civique dans sa structure. Il est aussi formateur occasionnel et jury à l’Institut régional du travail social de Franche-Comté (IRTS-FC). Enfin, il donne de son temps, bénévolement dans diverses associations : la « SPA » de MULHOUSE, les « Morts de la rue » et le « Souvenir Français » de BELFORT, l’accompagnement et l’arbitrage handisport... Il a été auditeur de la 115ème session nationale « jeunes » de l’IHEDN. Dans ses connaissances linguistiques, il affiche la langue des signes et le « BRAILLE ». Enfin, il est … vexillophiliste !

25 conference 2020 1La réunion des Amis de la Gendarmerie de Besançon s’est tenue au cercle mixte de la gendarmerie le 7 mars 2020 en présence d’autorités du monde judiciaire. Ce débat d’actualité fort intéressant permit aux participants d’échanger sur un phénomène particulièrement préoccupant, la radicalisation.

La réunion de printemps avait lieu au siège du groupement de gendarmerie du Doubs, dans les locaux du cercle mixte, mis à disposition pour l’occasion. Henry MARIGNAC, président du comité, après avoir salué les autorités présentes dont Margaret PARIETTI, vice-procureur de la République et Jean-François PARIETTI, substitut général, fit respecter une minute de silence en mémoire Jules MOUGNARD, puis évoqua les différents projets en cours pour soutenir les unités de gendarmerie.

Le sujet abordé lors de cette rencontre était consacré à la radicalisation. L’adjudant-chef Djamel OUAHDI, chef de la cellule renseignement du groupement, livra aux participants un exposé passionnant sur ce phénomène inquiétant, qu’il illustra d’un montage audiovisuel complet et pertinent. Un débat étayé de nombreuses questions s’instaura d’office avec les participants consécutivement à l’exposé. Puis la réunion prit fin, suivie d’un déjeuner particulièrement convivial réunissant 95 personnes qui se donnèrent rendez-vous pour une nouvelle rencontre le samedi 28 novembre prochain.

70 1 Retour cartesÀ peine rentrés de leur déplacement outre-mer, les gendarmes de l’escadron de Lure ont souhaité rencontrer leurs jeunes correspondants au sein de leur établissement scolaire, pour leur témoigner leur gratitude suite au soutien qu’ils leur ont apporté au moment des fêtes de fin d’année.

Les 36 gendarmes de l’EGM 27/7 de Lure, déplacés à Mayotte depuis le 18 octobre, étaient de retour le week-end du 2 février. Une rencontre avec les enfants de l’école de Magny-Vernois eut lieu dès le 3 février sous le préau du groupe scolaire. Chaque gendarme remit individuellement une réponse personnalisée à son “petit correspondant”, généralement assortie de quelques souvenirs (calots de gendarme, écussons des unités, cartes de Mayotte …). Cette rencontre fut un moment d’émotion, chaque groupe enfant-gendarme ayant échangé durant un long moment.

La dernière phase de cette opération 2020 aura lieu au printemps, avec une visite par les enfants, des installations de la gendarmerie mobile et des projections de vidéos sur la gendarmerie, ainsi que de courts-métrages relatant leur séjour à Mayotte. Par ailleurs, les élèves pourront assister à des expositions de matériels et à des démonstrations d’exercices du métier de gendarme. Enfin, un goûter clôturera cette visite. Le chef d’Escadron FLORENCE, commandant de l’escadron 27/7, réfléchit déjà au programme qu’il va proposer pour cette occasion.

Actualités régionales