Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 332

 

vignetteNovembre 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

01-07-19-22.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 567 invités et aucun membre en ligne

75 2 GRAfin de marquer son attachement à la Garde républicaine qui accueille dans ses locaux les conférences du comité de Paris-Moncey des Amis de la Gendarmerie, la présidente du comité, Frédérique MIGNAUX a choisi de contribuer à l’équipement de la salle de repos des gardes républicains.

Le vendredi 13 décembre 2019, la présidente du comité Paris-Moncey a été reçue par le colonel HUET et l’adjudant-chef CAPPELAERE, conseiller concertation, pour remettre un chèque à la Garde républicaine, laquelle reçoit régulièrement les Amis de la Gendarmerie d’Île-de-France dans ses locaux pour des conférences organisées par le comité de Paris-Moncey. La somme remise permettra l’achat d’équipements pour une salle de repos et de restauration au profit des gardes républicains effectuant une pause dans le cadre du service. Il s’agit de sièges, de tables et d’un four à micro-ondes. Le comité s’inscrit ainsi dans l’objet de l’association visant à soutenir les gendarmes dans l’exécution de leurs missions.

93 1 Soutien GMTout au long de l’année 2019, sous l’impulsion du président André LIBOZ, ce comité des Amis de la Gendarmerie a voulu renforcer les opérations de soutien à la gendarmerie et également les actions permettant de consolider les liens entre la gendarmerie et la nation.

En février 2019 ils se sont ainsi rendus à la caserne de gendarmerie mobile de Drancy. Le capitaine Guillaume DEBAR les a reçus au cercle mixte pour y partager un repas convivial, suivi d’une présentation de l’escadron, des moyens mis en œuvre et de cas concrets, exposés en soulignant le souci d’ un grand sens de la maîtrise et du sang froid déployé par nos gendarmes. Les adhérents ont particulièrement apprécié ces moments qui leur ont permis de mieux connaître ceux qui nous protègent. Puis, en octobre, à l’issue d’une prise d’armes, le comité a de nouveau offert 100 chargeurs de batterie de portables répartis entre les trois escadrons 27/1, 28/1 et 29/1 de Drancy, les deux escadrons 20/1 et 23/1 de Dugny, puis l’escadron 22/1 de Dugny. Ces gestes ont été très appréciés des commandants d’escadron et du général de brigade Richard CAMINADE, commandant du groupement II/1 de gendarmerie mobile, rencontré à cette occasion.

Fin novembre, Sophie CARABEUF a pris en mains l’opération cartes de Noël. Le 9 décembre 2019, au nom du président et du bureau, elle a remis, à Drancy, les 73 cartes préparées par les enfants de l’association culturelle franco-polonaise d’ Aulnay-sous-Bois. Ces cartes seront acheminées vers la Guyane où les gendarmes mobiles de l’escadron 29/1, sous le commandement du capitaine Guillaume DEBAR, sont en mission jusqu’en février 2020. Les adhérents se sont associés pleinement à cette opération en fournissant les cartes de Noël. Le 19 décembre, le président André LIBOZ accompagné de la vice-présidente Chantal DUPONT et d’Alain son mari, ont procédé à la remise d’un chèque de 500 € au GSA du Fort de Rosny, afin de contribuer à l’achat d’un ordinateur destiné, entre autres, à assurer le pilotage d’un drone. Cette opération avait lieu en présence du colonel DETRE, commandant en second du COMSOP et commandant du Fort de Rosny, du commandant LELEU et de l’adjudant LUCE, qui ont tenu à remercier le comité des Amis de la Gendarmerie et leurs adhérents pour ce geste.

94 3 NikonDans le cadre du soutien que le comité de Maisons-Alfort apporte aux unités de la résidence, son président Pascal LEJEUNE a choisi d’offrir un appareil photographique Nikon D7500 à la cellule communication de l’état-major régional.

La remise officielle s’est faite le lundi 9 décembre 2019 au cabinet du général de corps d'armée Pierre MOLOWA, commandant la région de gendarmerie d’Île-de-France et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité de Paris. Étaient présents la majore Valérie DESMAN et l’adjudante-chef  Véronique LAVAL, du cabinet du général, monsieur Gilles LELEU et madame Patricia BOURÇOIS, chargés de communication au sein du cabinet, et pour le comité de Maisons-Alfort, messieurs Pascal LEJEUNE, président, et Jean-Luc CAREMENTRANT, trésorier.

Cet appareil sera utilisé pour des missions de la cellule communication du cabinet, à savoir la couverture photographique des cérémonies de remise de décorations ou événements publics, les prises de vue pour des reportages, l’animation des pages intranet et diverses autres missions confiées à la cellule communication.

94 1 MuseeLe mercredi 20 novembre 2019, les Amis de la Gendarmerie du comité du Val-de-Marne étaient invités à découvrir le musée de la gendarmerie à Melun. Un lieu chargé d’histoire, qui a su ravir les visiteurs par la richesse de ses collections et la performance du guide accompagnateur.

C’est par un temps froid, mais ensoleillé que cette visite a commencé, au sein de cet ancien bâtiment de l’École des officiers de la gendarmerie nationale. Les visiteurs purent, au travers des 20 modules dédiés, revivre l’évolution de la maréchaussée depuis le moyen-âge jusqu’à la gendarmerie d’aujourd’hui. Ce fut une plongée au cœur de 16 siècles d’histoire, regroupés sur 2 étages, avec comme arête centrale, la plus grande vitrine suspendue d'Europe, véritable prouesse technique de 8,50 mètres de haut, de 2 mètres de large et 18 mètres de long. Elle contient 44 mannequins retraçant l'évolution de l'uniforme et de l'équipement du gendarme. Ce sont par ailleurs plus de 2 000 objets, documents et photographies, qui sont exposés sur une superficie de 1 200m2.

Cette visite guidée était assurée par le major DUPUIS, retraité de l’arme, intervenant comme réserviste, qui tout au long de cette présentation sut partager sa passion pour l’arme, en faisant preuve de grandes connaissances historiques, agrémentées de nombreuses anecdotes. Grâce à ses explications, la date du 16 février aura dorénavant une résonance particulière pour chacun d’entre nous, sachant que l’institution qui avait pour nom maréchaussée, a connu sa révolution le 16 février 1791 en devenant Gendarmerie nationale, avec la mise en place de fondamentaux existant encore aujourd’hui. L’évolution de l’Arme, toujours en mouvement pose d’ailleurs problème au musée. En effet, celui-ci est maintenant trop petit pour pouvoir magnifier la gendarmerie dans ses dernières mutations et proposer de nouveaux espaces dédiés. Après deux heures de voyage à travers le temps, il fut hélas l’heure de se quitter, sans toutefois oublier de faire un tour à la boutique pour l’achat de souvenirs. Nous remercions le major DUPUIS ainsi que l’ensemble du personnel du musée, sans qui cette découverte n’aurait pu être possible.

93 1 Visite ANCette visite de l’Assemblée Nationale du 2 décembre 2019, fut rendue possible grâce au parrainage du député Alain RAMADIER qui accompagna la délégation des Amis de la Gendarmerie 1 heure durant, nous faisant bénéficier d’un accueil chaleureux grâce à l’organisation mise en place par Amélie PINHEIRO, son assistante parlementaire, qui s’était également jointe au groupe.

Haut-lieu de la vie parlementaire, l'Assemblée Nationale compte 577 députés représentant le peuple français. Elle légifère, adoptant une centaine de lois par an et procède au contrôle de l'action du gouvernement. Notre guide nous prit en mains dès notre arrivée pour nous faire découvrir le palais BOURBON, achevé en 1728. Il fut construit pour la duchesse de BOURBON, fille de Louis XIV. Sa structure évoque quant à elle celle du Grand Trianon de Versailles. Il sera modernisé par le prince de CONDE. La transformation du bâtiment se poursuit tout au long du XIXe siècle, avec notamment l'intervention du peintre DELACROIX. Au début de la visite, Alain RAMADIER nous fit part de la cérémonie d’apposition d’une plaque en l’honneur et en présence de l’amiral Philippe de GAULLE, le 27 novembre 2019. Alors qu’il était enseigne de vaisseau, il avait été chargé le 25 août 1944, de transmettre l’ordre de reddition à 400 soldats allemands retranchés au palais BOURBON.

La salle des pas perdus, appelée aussi salon de la Paix, réalisée à l’emplacement de l’ancienne chambre de la duchesse, est impressionnante par ses dimensions et décorée de la peinture allégorique de la Paix et d’une sculpturale statue d’Athéna, déesse de la sagesse. La bibliothèque de l'Assemblée Nationale dispose de près de 700 000 volumes en français. Cette très enrichissante visite s’acheva en cette fin de matinée et les 30 visiteurs furent enchantés par ce qu’ils venaient de découvrir. Nous rejoignîmes ensuite le car mis à notre disposition par la municipalité d’Aulnay-sous- Bois, que nous remercions particulièrement pour ce geste de soutien. Notre chauffeur qui nous attendait à proximité du pont Alexandre III, nous permit de nous recueillir en rendant hommage lors de leur passage aux 13 cercueils de nos valeureux militaires tués au Mali. Nous nous dirigeâmes ensuite vers la caserne de gendarmerie mobile de Drancy, où nous fut servi un repas convivial qui clôtura cette journée et au cours duquel une minute de silence fut observée.

Actualités régionales