Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 332

 

vignetteNovembre 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 55 invités et aucun membre en ligne

75 2 conference RoyLe comité de Paris-Moncey des Amis de la Gendarmerie a organisé jeudi 6 décembre 2018 une conférence prononcée par le général (2s) Amédée ROY sur les gendarmeries d’Amérique latine. Ce fut l’occasion pour la présidente du comité, de remettre un ordinateur au commandant de la Garde républicaine.

Pour l’occasion, le général ROY était accompagné par deux officiers de la direction de la coopération internationale du ministère de l’Intérieur. Le Général ROY qui a servi, au début des années 2000, en qualité d’attaché de gendarmerie en Argentine et qui couvrait également le Chili et la Bolivie, est un expert des problématiques de sécurité en Amérique du Sud. Son intervention, très documentée et vivante a été particulièrement appréciée. Elle s’est poursuivie autour d’un cocktail aux saveurs de ces pays d’Amérique latine.

Cette rencontre conviviale a aussi  été l’occasion pour la présidente du comité, Frédérique MIGNAUX, d’offrir un ordinateur au nom des Amis de la Gendarmerie de Paris-Moncey et de le remettre au commandant de la Garde républicaine, le général de division Damien STRIEBIG. Le comité souhaitait ainsi remercier l’état-major de la Garde et le mess des Célestins, pour l’aide constante qu’ils leur témoignent lors de chacun de leurs évènements. Le général d’armée (2s) Jacques MIGNAUX, ancien directeur général de la gendarmerie nationale, et le général de corps d’armée (2s) Jean COLIN, président national des Amis de la Gendarmerie, figuraient parmi les personnalités présentes.

93 reunionLes Amis de la Gendarmerie du comité de la Seine-Saint-Denis se sont retrouvés le jeudi 29 novembre 2018 pour évoquer l’ensemble des dernières activités de l’année.

Après avoir prononcé son discours de bienvenue et de remerciements à l’attention de Pierre-Yves MARTIN, maire de Livry-Gargan, accompagné de deux de ses adjoints, et de madame Maryvonne MONTEMBAULT, adjointe au maire d’Aulnay-sous-Bois, le président du comité, André LIBOZ, a procédé à la remise de lettres de remerciements aux représentants des associations prêteuses de 16 drapeaux, lors de l’animation 14/18 du comité au conservatoire d’Aulnay-sous-Bois. Il remit ensuite des médailles aux adhérents : Michel VERGNE et Frédéric HENRY pour leur prestation du 6 octobre au conservatoire, au couple Alain et Chantal DUPONT, ainsi qu’à Alain LEMAIRE, pour services rendus au comité. Chantal DUPONT a accepté d’entrer dans le bureau du comité en tant que vice-présidente, sous les applaudissements de l’assemblée.

Le président honoraire, Daniel GRIVEAU, a ensuite procédé à la présentation du film de l’animation 14/18 du 6 octobre, réalisé par Alain LEMAIRE. Les activités du comité ont été évoquées, en insistant sur l’importance des relations à entretenir avec les autres associations de nos villes de soutien et de poursuivre les aides aux formations de gendarmerie du département. L’effectif du comité de la Seine-Saint-Denis est aujourd’hui de 232 adhérents. Les nouvelles adhésions sont toujours en progression et compenseront les déflations naturelles des effectifs ou les non-renouvellements de cotisations.

Jean-Yves CHEVALIER, lieutenant-colonel de réserve, a ensuite présenté le sujet des cadets de la République qui a retenu toute l’attention des participants. Ce dispositif permet à des élèves de terminale, âgés de 17 à 21 ans, recrutés sur des critères sociaux et géographiques, de préparer les concours et sélections de la gendarmerie et d’autres administrations tout au long de l’année scolaire, grâce à un accompagnement aux concours et à des stages de découverte de la gendarmerie et de ses métiers. Enfin, un gendarme mobile de Drancy a présenté le projet « cross-training », pour lequel le comité envisage de participer financièrement à la mise en place. Après cette présentation, un appel à la générosité des participants a permis de recueillir 300 € à son profit. Le soutien prévu sera de 500 € en 2018. Le président a conclu cette réunion par des remerciements aux adhérents pour leur générosité et leur fidélité lors de ces rencontres de cohésion. Le traditionnel pot amical a ensuite été servi.

77 2 LependuLa démultiplication de notre association commence en Seine-et-Marne avec la création du comité de Meaux dont le président est monsieur Frédéric LEPENDU.

La Seine-et-Marne est un département vaste et peuplé de la région parisienne dans lequel nous manquions d’implantation au nord, étant présents surtout autour de Melun et Fontainebleau en raison des écoles de gendarmerie. La démultiplication envisagée depuis longtemps est désormais commencée grâce à un jeune président de comité.

Frédéric LEPENDU habite Montevrain à côté de Meaux. Il est manager en informatique avec une formation d’analyste-programmeur, gestionnaire de projets et de programmes et des spécialisations dans le commerce et l’international. Depuis 20 ans, il a acquis une expérience très diversifiée dans plusieurs entreprises, aujourd’hui « Service Delivery Manager Zone IT EMEA » au sein du groupe l’OREAL.

Frédéric est un motocycliste expérimenté, sensibilisé aux questions de sécurité routière, qui entretient des relations étroites avec l’EDSR de l’Oise et surtout l’école de Fontainebleau. C’est ce qui l’a conduit à solliciter spontanément notre association, puis, de fil en aiguille, à accepter de créer un comité sur le secteur de Meaux.

94 1 CélestinsC’est par un bel après-midi, froid et sec, le vendredi 23 novembre 2018, qu’un groupe d’adhérents du comité Val-de-Marne des Amis de la Gendarmerie, a pu découvrir ou redécouvrir le quartier des Célestins, lieu emblématique et historique de la Garde républicaine où sont installés son état-major et celui du régiment de cavalerie.

C’était la première fois, depuis la fusion des deux comités Est et Ouest du Val-de-Marne, que les adhérents de ces comités avaient l’occasion, à travers cette visite, de pouvoir se rencontrer et échanger. En déambulant sur ce site, ayant accueilli un vieux couvent dont il a gardé le nom de l’ordre des religieux l’occupant à l’époque, les Amis de la Gendarmerie ont pu s’imprégner de l’univers particulier de la Garde républicaine, unité chargée à la fois du protocole de l’État et de la sécurité publique, mais également dépositaire des traditions.

C’est avec une guide fort diserte qu’au travers de cette ballade, les visiteurs ont pu découvrir l’histoire et la vie de cette caserne, alternant entre les quartiers privés hébergeant les gardes et leurs familles, et les écuries abritant les chevaux d’une grande partie du régiment de cavalerie. La visite fut ponctuée par la rencontre de plusieurs cavaliers et de leurs chevaux, en plein entraînement. Après une présentation de la salle de tradition, ce fut la découverte de la grande écurie, de l’écurie de la fanfare, de la forge et enfin de l’écurie de l’état-major. Ce périple fut aussi l’occasion de s’arrêter devant la magnifique structure, de type Eiffel, du manège actuellement en travaux. Chacun a pu apprécier la qualité de l’accueil et des échanges avec le gendarme adjoint volontaire LACOUTURE, le guide d’un jour, que les participants remercient ainsi que l’ensemble des personnels leur ayant facilité la découverte du quartier.  Après une visite passionnante, ce lieu conserve encore une part de mystère, expliquant son charme intemporel.

94 3 crossMercredi 21 novembre 2018, le comité de Maisons-Alfort des Amis de la Gendarmerie a apporté son concours à la région de gendarmerie d’Île-de-France, organisatrice du cross national gendarmerie.

La région de gendarmerie d’Île-de-France, dont l’état-major est implanté à Maisons-Alfort, a organisé le mercredi 21 novembre dernier, le championnat national de cross-country de la gendarmerie, dans son édition 2018. Cette épreuve qualificative pour le championnat de France militaire de cross-country 2019, s’est déroulée sur le site du groupement de sécurité et d’appui au camp de Beynes dans les Yvelines. La compétition était ouverte aux 205 militaires de la gendarmerie, sélectionnés par les différentes régions et formations. Le cross national a servi également de support aux challenges « blessés de la gendarmerie » et « sport armée-jeunesse » représenté par les 900 élèves  du collège François Rabelais de Beynes.

Le comité des Amis de la Gendarmerie de Maisons-Alfort était, pour l’occasion, partenaire de cette manifestation. Il a contribué avec un don de 500 € et la participation de 9 adhérents, comme bénévoles,  pour la mise en place des circuits et le bon déroulement de cette épreuve.

Actualités régionales