Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 332

 

vignetteNovembre 2020

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-07-05-27.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 188 invités et aucun membre en ligne

Brève 34 1 GIC

Le comité 34-1 Montpelier poursuit son soutien aux unités de gendarmerie du département. Avant de clôturer cette année 2020, c’était au tour du groupe d’investigation cynophile de l’Hérault (GIC) de bénéficier de nos actions. Cette unité, unique dans le département, est implantée à Fréjorgues, dans une zone réservée située sur la zone de l’aéroport de Montpellier.

Mi-novembre, le président du comité, le lieutenant-colonel Stephann THEVENON, accompagné de Yves MAUROY, réserviste citoyen et délégué des Amis de la Gendarmerie pour le secteur de Lunel, se sont déplacés au groupe d’investigation cynophile de l’Hérault, en vue de rencontrer l’adjudant Guillaume SAUVEPLANE, chef de cette unité spécialisée afin de connaître ses besoins. Après nous avoir remerciés de notre visite, ce gradé nous avait précisé avoir un besoin de matériels spécifiques destinés principalement à l’entretien des chenils. Dans sa liste figurait notamment un aspirateur puissant pour assurer rapidement le nettoyage de l’ensemble des boxes qui accueillent les chiens. Ce matériel de nettoyage hors dotation, adapté aux nouvelles conditions de vie des chiens du groupe, dans ce chenil fraîchement rénové, a été très apprécié lors de sa remise la veille des fêtes de Noël.

Cette action s'inscrit dans les actions de soutien menées par « les Amis de la gendarmerie » auprès des différentes brigades ou unités spécialisées du département. Les groupes d'Investigation cynophile de la gendarmerie nationale possèdent plusieurs chiens. Tous les membres de ces unités sont des sous-officiers maître de chiens. Ils ont tous suivi une formation initiale, puis continue, au centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG), à Gramat (46). Le GIC de Fréjorgues comprend 6 maîtres de chiens, assistés de deux gendarmes adjoints suppléants, et leurs 7 chiens. Trois de ces chiens sont spécialisés dans la recherche de stupéfiants, d’armes, de munitions ou de billets. Pour les disparitions de personnes ou la recherche de malfaiteurs, le GIC dispose également de 2 chiens de « Piste-défense ». Enfin, dans le cadre de la sécurité de l’aéroport de Montpellier ou de la protection des grandes manifestations des enceintes sportives ou des Foires-expositions, le groupe peut compter aussi sur 2 chiens de recherche de produits explosifs.

Brève 34 salle MélanieLa compagnie de gendarmerie de Pézenas est désormais équipée d'un espace aménagé, dit « salle Mélanie », pour mettre en confiance les enfants avant leur audition. Le comité des Amis de la Gendarmerie a participé au financement de cette salle d’enquête spécifique au profit de la compagnie de Pézenas.

C’est dans un environnement adapté et apaisant, aménagé avec le concours technique de la brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de l’Hérault, que les enfants victimes d'agressions sexuelles ou d’autres délits graves, pourront témoigner. L'objectif est que ces jeunes mineurs se sentent comme chez eux ou chez des amis pour leur permettre de libérer leur parole. Ce nouvel espace est mis à disposition de l'ensemble des unités de la compagnie, de Servian à Marseillan et de Balaruc-les-Bains à Pézenas, en passant par Mèze ainsi que toutes les unités de Police et de Gendarmerie qui en exprimeront le besoin

Cette salle est équipée comme une chambre comprenant un espace de repos avec des jouets, des peluches et des livres, pour mettre en confiance les enfants lors de leur audition. Dans le cadre d’une enquête concernant de jeunes mineurs, cette phase d’accueil au sein de cet espace est considérée comme primordiale. Elle consiste à ménager la sensibilité et la blessure morale des victimes. A ce stade, les auditions sont filmées et enregistrées à l’intention des magistrats instructeurs et des équipes médico-judiciaires. En accompagnant ce projet, le comité des Amis de la Gendarmerie reste fidèle à son engagement au plus près des unités. Ainsi, le comité de l’Hérault, représenté par son vice-président et délégué du secteur de Pézenas, Jean Jacques Tignard, a été remercié par le chef d’escadron Mickaël DUBREUIL pour sa présence et l’aide apportée par l’association en faveur de ce projet, qui a dorénavant pris forme.

NB : Cet salle dédiée s’appelle « Mélanie », du nom du « premier » enfant entendu dans un espace similaire au Québec, lequel a ensuite été donné à ce dispositif très concluant au sein de la gendarmerie nationale.

Brève 34 rondache cie BeziersRépondant au souhait exprimé par le commandant de compagnie de Béziers, les Amis de la Gendarmerie du comité de l’Hérault ont fait réaliser une série d’écussons en rapport avec la zone de compétence sur laquelle évoluent les gendarmes de la compagnie, avant de procéder à leur remise au chef d’escadron Mimouni le 10 novembre dernier.

Celui-ci souhaitait en effet disposer d’un objet personnalisé, représentatif de son unité, afin de l’offrir à chacun des gendarmes de la compagnie, à tout nouvel arrivant, ainsi qu’a toute autre personnel affecté ponctuellement au sein de l’unité (stagiaires, renfort GM, autres). Avec la création d’une rondache, composée du logo de la ville de Béziers, de la croix du Languedoc et de la grenade, emblème de la gendarmerie, c’est désormais chose faite.

Le commandant de compagnie a apprécié d’avoir été soutenu pour la réalisation de ce vecteur de communication, véritable outil de cohésion et apprécié des collectionneurs. Le mardi 10 novembre 2020, le comité de l’Hérault, représenté par Jean-Jacques TIGNARD, vice-président et délégué de secteur et Loïc DETE, chargé des relations publiques, a été remercié par le chef d’escadron Anthony MIMOUNI pour sa présence et l’aide que constitue cette action de soutien au profit de la compagnie.

Brève 11.1 climatiseurLe 10 novembre dernier, le chef d’escadron Thomas JARDIN, adhérent à notre association « Les Amis de la Gendarmerie », a remis, au nom du comité de l’Aude, un climatiseur à la référente « violences intrafamiliales » de la compagnie de Limoux et à l’intervenante sociale gendarmerie.

Au cours de son allocution, le commandant de compagnie a tenu à souligner que cet équipement, hors programme de dotation, sollicité par les personnels de son unité, permettra d’agrémenter utilement la nouvelle salle des familles, aménagée spécialement pour faciliter la libération de la parole des victimes de violences intrafamiliales.

Cette remise de matériel concrétise parfaitement le soutien que le comité de l’Aude entend apporter aux gendarmes du département dans la diversité des missions qui leurs sont confiées. La qualité des locaux d’accueil des personnes en détresse contribue fortement à leur mise en confiance, dans le cadre d’affaires aussi délicates que celles qui concernent l’intimité familiale.

Brève 66 soutien Saint martin VesubieLe comité des Pyrénées-Orientales des Amis de la Gendarmerie s'est mobilisé suite à la catastrophe naturelle qui a frappé les Alpes-Maritimes et dévasté les locaux de la brigade de St-Martin-Vésubie, en adressant un don conséquent à la maison de la gendarmerie. Un geste significatif qui caractérise l’engagement de l’association.

 Dans le cadre de l’élan de solidarité consécutif à la catastrophe naturelle qui a frappé les Alpes-Maritimes le 2 octobre dernier, les adhérents du comité se sont mobilisés pour concrétiser leur soutien, par une contribution sur la base d’un don. Ce geste doit permettre d’apporter une aide financière aux familles des militaires de la brigade de Saint-Martin-Vésubie, dans le besoin. Cette action a pu bénéficier du support de la fondation, Maison de la Gendarmerie.

L’aide sociale n’entre pas dans l’objet de l'association, mais celle-ci coopère étroitement avec la Maison de la Gendarmerie et la Caisse Nationale du Gendarme, dont c’est la mission première. Compte tenu de l’émotion causée par le cataclysme qu’a subi la brigade de Saint-Martin-Vésubie, le comité a pu ainsi récolter une somme totale de 850€, ce qui constitue une enveloppe conséquente pour un comité. Cette somme viendra s'ajouter à toutes les contributions des autres comités. Elle permettra à la Fondation d'apporter une aide directe aux familles de gendarmes sinistrés.

Cette implication des adhérents, témoigne une fois de plus de toute la considération qu'ils portent à ces femmes et ces hommes qui, au quotidien, assurent notre sécurité dans des conditions de plus en plus difficiles.

Actualités régionales