Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 338

 

revue_338Mai 2022

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

brève 88 2 valises de balises ledAfin de satisfaire à une demande des unités du groupement de gendarmerie, le comité des Vosges des Amis de la Gendarmerie a décidé de financer l’achat de matériels de signalisation, hors programme de dotation, à savoir des balises lumineuses, matériels qui renforceront la sécurité des militaires engagés sur le terrain.

 En cette fin d’année, Les Amis de la gendarmerie, dans le département des Vosges, a renouvelé sa dynamique et remis en route ses activités. Un nouveau comité s’organise à Neufchâteau, un nouveau président prend ses premiers repères accompagné par un président référent, deux autres comités (Epinal et Saint-Dié) sont mis en perspective dans la logique de démultiplication souhaitée par notre association. Cette initiative tend à rapprocher davantage, au cœur même des territoires de chaque compagnie, les responsables locaux de l’association et ses adhérents.

 Une nouvelle action, toute récente, s’est donc rapidement organisée, qui permet, avec l’appui et le soutien du Colonel AVY récemment nommé à la tête du groupement des Vosges et à ses équipes, de bénéficier de l’achat de 3 valises de 6 balises lumineuses led VZOR. Cet achat répond à un besoin unanimement exprimé par les unités, pour des équipements de ce type.

En 2021, Les Amis de la Gendarmerie des Vosges aura donc pu, à nouveau, agir significativement en faveur du soutien des gendarmes, comme cela a été le cas pour le peloton de gendarmerie de montagne de Xonrupt.

Brève 88 1 le comité relance sa visibilité 3C’est en présence du sous-préfet, Gaël ROUSSEAU, du député Jean-Jacques GAULTIER, des gendarmes représentant les brigades de l’arrondissement, de treize porte-drapeaux des associations patriotiques, des parents et amis, que s’est déroulée la cérémonie de prise de commandement du capitaine Joffrey SCHELLAERT, dorénavant à la tête de la compagnie de Neufchâteau.

Après le cérémonial des couleurs, le colonel Frédéric AVY, tout récemment promu à la tête du groupement de gendarmerie des Vosges, a remis officiellement le fanion de la compagnie au capitaine. Moment intense pour l’officier originaire du Nord, en présence de ses parents venus spécialement de ce département.

Le capitaine a pris officiellement ses fonctions à la compagnie de l’arrondissement de NEUFCHATEAU, à la tête de 108 gendarmes, représentant plusieurs unités réparties sur l’ouest vosgien, qui compte plus de 200 communes, un vaste territoire, aux confins des départements de la Meuse, la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle et de la Haute-Saône. Le capitaine pour sa part, a affirmé être heureux et fier de prendre le commandement d’une compagnie dans ce département des Vosges.

Pour l’occasion, trois gendarmes furent mis à l’honneur. Ce fut l’occasion pour le commandant de groupement d’agrafer la médaille de la défense nationale échelon bronze, aux gendarmes GRISIER de Neufchâteau, DA SILVA BRAZ de Vittel et au gendarme adjoint COLLIGNON lui aussi de Vittel. DE leur côté, Les Amis de la Gendarmerie souhaite au nouveau commandant, la bienvenue et une pleine réussite dans sa nouvelle affectation.

brève 88 1 Nouvelle dynamique

En cette rentrée, le conseil d’administration des Amis de la Gendarmerie et son président ont souhaité accompagner quelques comités n’ayant pas de président ni de bureau pouvant conduire localement des actions de rayonnement et de soutien à la gendarmerie, malgré la présence d’adhérents fidèles. L’objectif est donc d’accompagner, de structurer et développer ces comités.

 Le comité d’Epinal est l’un d’entre eux. Une nouvelle équipe se met déjà en mouvement. Un administrateur national désigné « Président-référent », Michèle MORATO et un secrétaire de comité et correspondant départemental, Jacques HUTIN, s’engagent ensemble dans une dynamique renouvelée pour structurer le comité et développer, dans les Vosges, un maillage resserré, plus proche encore des compagnies (Epinal, Neufchâteau, Saint-Die) facilitant ainsi la mobilisation des financements de l’association au plan national et local, la diversité des actions menées, l’accessibilité des territoires et la proximité avec les adhérents, sans nuire aux coopérations utiles entre futurs comités vosgiens.

 Après une première action de soutien (coussin de relevage offert au peloton de gendarmerie de montagne (PGM) de Xonrupt / Cf. Site national/rubrique vie des comités, et « la vie des comités » de la revue N°336), l’envoi du premier bulletin d’information aux adhérents et à divers sympathisants a été effectué pour informer chacun de cette actualité, et ainsi faire rayonner plus encore les valeurs gendarmiques dans le territoire des Vosges.

Brève 54 1 Nancy. Déjeuner conférence avec le colonel Frédéric DANTIN CGGD 54

Plus de 60 membres des Amis de la Gendarmerie avaient répondu à l'invitation du colonel (er) Jocelyn TROUSLARD, président du comité de Nancy, pour assister à une conférence du colonel DANTIN, commandant de groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Celle-ci était organisée au restaurant de la Ferme Sainte-Geneviève (la bien nommée), à Dommartemont, en synergie avec le comité Nancy-Junior, présidé par madame Anne LAURENT.

 Le nouveau commandant de groupement, qui occupait précédemment le poste d'attaché de sécurité intérieure à Djibouti, livra un témoignage captivant sur la journée du 9 janvier 2015 à Dammartin-en-Goële, lieu de l'épilogue des tragiques attentats terroristes qui venaient de meurtrir la capitale. Le colonel DANTIN commandait alors la compagnie de gendarmerie de Meaux dont relevait cette commune de Seine-et-Marne. Avec un sens aigu de la mesure, celui-ci a beaucoup insisté sur la capacité de la gendarmerie à mobiliser, dans un délai très court, d'importants moyens matériels et humains pour sécuriser une action de neutralisation d'individus extrêmement dangereux s'inscrivant dans la durée.

 

Les participants furent très impressionnés par l'humanité de cet officier supérieur dans l'évocation d'une séquence d'événements hors normes, auxquelles furent confrontées les forces de sécurité. Selon lui, dans cette commune de 10000 âmes, gagnée par la sidération, des gendarmes du quotidien ont manifesté un courage exemplaire et mis en application des actes élémentaires du combattant, ce qui a contribué à fixer les deux terroristes dans leur lieu de retranchement, avant leur neutralisation par le GIGN, permettant ainsi la mise en sécurité de la population.

A l’issue de son exposé, le président du comité remercia chaleureusement le colonel DANTIN pour son intervention de haut niveau. Il lui offrit, au nom des adhérents, un exemplaire miniature du drapeau de l'association, sur lequel est brodée la devise « Passeurs de Valeurs ». Celle-ci est la signature de l'engagement de ses membres lors de leurs interventions dans les établissements scolaires où, conformément aux statuts de l'association, ils transmettent les valeurs portées par la gendarmerie nationale aux jeunes générations. Enfin, le colonel (er) Jocelyn TROUSLARD remit à  Alain PERELLO, directeur de l'ONACVG 54, la somme de 301 €, fruit de la contribution des adhérents à l'opération « Le Bleuet de France », qui soutient les combattants d'hier et d'aujourd'hui, mais aussi les victimes de guerre et d'actes de terrorisme. Le déjeuner qui  suivit se déroula dans une ambiance très conviviale, confirmant, si besoin en était encore, le haut degré de motivation des adhérents pour faire rayonner l'association au profit de la gendarmerie nationale.

Brève 88 1 Honneur HUTIN

Jacques HUTIN, secrétaire des Amis de la Gendarmerie dans les Vosges, a été fait chevalier de l’Ordre National du Mérite. Une distinction prestigieuse qui récompense un engagement sans failles au sein de diverses associations et en particulier au sein des Amis de la Gendarmerie.

Natif du Nord, il a toujours œuvré en faveur de la transmission de la mémoire et des valeurs républicaines, que ce soit en Algérie, dans les diverses associations patriotiques ou comme réserviste citoyen Défense Sécurité. son engagement lui a valu d’être récompensé à plusieurs titres, distinctions ou médailles de reconnaissance (croix du combattant, et maintenant, Ordre national du mérite au titre du ministère des Armées et c’est le colonel Brice MANGOU, commandant du groupement de la gendarmerie des Vosges qui, quelques temps avant son départ pour la DGGN, lui a remis cette distinction au cours d’une cérémonie organisée au groupement à Epinal.

Actualités régionales