Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 338

 

revue_338Mai 2022

06-2003-01E-190.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 155 invités et aucun membre en ligne

Brève 79 1 Kakemono MPF 2Le 11 mars 2022, le comité des Deux-Sèvres a rendu visite à la nouvelle unité dédiée à la gestion des interventions au sein des familles, la « Maison de Protection des Familles ». Cette rencontre fut l’occasion pour le comité des Amis de la Gendarmerie, de procéder à la remise de matériels d’exposition, hors programme de dotation, destiné à améliorer les actions de communication.

Les violences aux personnes connaissent depuis quelques années une évolution significative liée notamment au développement préoccupant des violences intrafamiliales. Ces dernières, qu'elles s'exercent au sein du couple ou à l'encontre des mineurs et des ascendants, fragilisent la sphère familiale et, de façon plus large, compromettent l'équilibre social. Ce phénomène national, touchant annuellement environ 35000 victimes en zone gendarmerie, nécessite un traitement particulier. C’est pour cette raison que la direction générale de la gendarmerie a décidé d'instaurer au niveau départemental une structure spécifiquement dédiée.

Le colonel Ludovic VESTIEU, commandant du groupement de gendarmerie des Deux-Sèvres et l’adjudant Laurent LEDON, commandant la MPF, ont accueilli ce jour les adhérents du comité. A cette occasion, le député Guillaume CHICHE, adhérent et petit-fils de gendarme et le président du comité, ont remis trois kakémonos (roll-up) à l’effigie de cette nouvelle unité. La remise de la tente tivoli et du drapeau voile, offerts au groupement avant la pandémie, fut officialisée à cette occasion.

brève 17 2 Prix engagement associatif A l’occasion de la remise d’un prix, le comité Rochefortais de l’association a distingué une stagiaire pour son engagement au profit de ses camarades en lui offrant un magnifique ouvrage sur la garde républicaine.

Le 17 février 2022 le colonel Christophe POUSSEREAU, chef de la division de la formation de l’école de gendarmerie de Rochefort, présidait en l’absence du général PAULIN, la cérémonie de remise de leurs galons de maréchal des logis aux élèves de la promotion « adjudant VALCOURT-PELLEVOISIN » du centre national de formation du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie.

A l’issue d’une prise d’armes de belle tenue, en présence d’une forte délégation de porte-drapeaux, de la famille du parrain de promotion et de quelques proches des stagiaires, la lieutenante-colonelle MILLET, cheffe du centre de formation, céda la parole au délégué de la fondation Maison de la Gendarmerie, qui remit un prix à la majore de promotion.

Le comité de Rochefort des Amis de La Gendarmerie, s’était associé au cérémonial de clôture du stage pour distinguer, pour la première fois une stagiaire pour son engagement au service de ses camarades. Ainsi, après avoir brièvement présenté l’association, le général (2S) Hervé FLAMMANT, président du comité de Rochefort, offrit a son tour un superbe ouvrage sur le régiment de cavalerie de la garde républicaine à la présidente de promotion, la maréchale des logis Météhia MATHAIO, originaire de Polynésie. Aux stagiaires qui s’apprêtent à rejoindre leur première affectation, il a souhaité un plein accomplissement professionnel. A l’instar de ce qui se pratique dans d’autres écoles de sous-officiers, la remise de ce prix de l’engagement associatif sera désormais pérennisée pour les sous-officiers du corps de soutien, dont l’école de Rochefort est la maison mère.

Brève 86 2 Matériels compagnie 2

Le 21 janvier, la compagnie de gendarmerie a reçu, en vue d’améliorer les moyens de formation des personnels, un vidéoprojecteur et un écran de projection ainsi qu’un destructeur de documents, le tout hors programme de dotation des unités. C’est avec grand plaisir que ces matériels ont été réceptionnés par leurs destinataires.

La gendarmerie dispose de plus en plus de matériels de dotation sophistiqués pour l’exécution de ses missions, ce qui ne l’empêche pas d’avoir à faire face à d’autres besoins. Ceux-ci viennent en partie d’être satisfaits pour la compagnie de gendarmerie départementale de Châtellerault, qui en effet s’est vu remettre un vidéoprojecteur et un écran de projection ainsi qu’un destructeur de documents.

 La lieutenante-colonelle Sophie PÉRIGORD, commandante de la compagnie, qui manifeste une réelle bienveillance à l’égard de l’association dont elle est adhérente, fut enchantée de recevoir ces matériels, remis par Serge MONDON, président du comité de Châtellerault et par son secrétaire Roger FERRAGUT. Nul doute qu’un tel geste d’entraide renforcera encore la confiance mutuelle et resserrera les liens déjà existants entre l’association « Les Amis de la Gendarmerie » et les personnels de l’Arme.

Président 17 2 Hervé FLAMMENTLe général (2S) Hervé FLAMMANT, ancien adjoint au commandant de la région de gendarmerie Nouvelle-Aquitaine et commandant de groupement de la Haute-Vienne devient président du comité 17-2-Rochefort. Il est entouré de Philippe CHATELAIN vice-président, Pascal SEHIER trésorier et Véronique BECHENINE secrétaire de comité

Les Amis de la Gendarmerie de Charente-Maritime étaient « orphelins » depuis le départ de leur ancien président, Michel CHADUTEAU. Pour autant, sous l’impulsion de leur nouveau vice-président Philippe CHATELAIN, une action de soutien a été menée au profit de la compagnie de gendarmerie départementale de Rochefort et l’association a pu être représentée avec son drapeau lors de diverses cérémonies, puisque Philippe en était également le porte-drapeau.

L’arrivée d’une nouvelle équipe à Rochefort, permet aujourd’hui de réorganiser l’association dans le département. Le nouveau comité 17-2-Rochefort regroupe les adhérents du centre et du sud de la Charente-Maritime, tandis que le comité 17-1-La Rochelle, se recentrera sur la région Rochelaise.

Brève 86 2 Caméras Pietons pour EGM Permettre aux gendarmes mis en cause dans leur action de maintien de l’ordre public, de pouvoir se défendre, telle est l’idée qui a prévalue à l’achat de caméras piéton, hors programme de dotation, au profit des professionnels du maintien de l’ordre que sont les gendarmes mobiles de l’escadron 46/2 de Châtellerault.

L’actualité civique en France fait apparaître aujourd’hui des actes de nature parfois malveillante, pour preuve les nombreux heurts entre les bandes de casseurs et les forces de l’ordre, dont la gendarmerie souvent présente en première ligne fait les frais. Ces violences illégitimes font naître un besoin sans cesse croissant de matériels performants pour le recueil de preuves lors des saccages et affrontements. C’est ainsi que le président du comité de Châtellerault et son secrétaire, en l’occurrence Serge MONDON et Roger FERRAGUT, ont offert sur les fonds du comité, deux caméras type GO-PRO à l’escadron 46/2 de gendarmerie mobile de Châtellerault. 

La remise de ces matériels hors programme de dotation, a eu lieu le 3 décembre en présence du capitaine Pascal MILLET, commandant de l’escadron, du major Laurent DEBORD, commandant du P.H.R., et des gendarmes Jérémy CHAMBRE et Alexis QUINT, ces derniers étant pour l’occasion porteurs des équipements en question. Nul doute qu’avec de tels matériels, les gendarmes seront au besoin mieux à même de justifier leurs actes face aux accusations dont ils font de plus en plus souvent l’objet. Certaines associations particulièrement actives, dont le bien-être du pays ne semble pas être le souci majeur, sont hélas souvent promptes à mettre en cause les forces de l’ordre en vue de porter atteinte à leur honorabilité. 

Actualités régionales