Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

09-2003-06-013 .jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 368 invités et aucun membre en ligne

Brève 86 2 Caméras Pietons pour EGM Permettre aux gendarmes mis en cause dans leur action de maintien de l’ordre public, de pouvoir se défendre, telle est l’idée qui a prévalue à l’achat de caméras piéton, hors programme de dotation, au profit des professionnels du maintien de l’ordre que sont les gendarmes mobiles de l’escadron 46/2 de Châtellerault.

L’actualité civique en France fait apparaître aujourd’hui des actes de nature parfois malveillante, pour preuve les nombreux heurts entre les bandes de casseurs et les forces de l’ordre, dont la gendarmerie souvent présente en première ligne fait les frais. Ces violences illégitimes font naître un besoin sans cesse croissant de matériels performants pour le recueil de preuves lors des saccages et affrontements. C’est ainsi que le président du comité de Châtellerault et son secrétaire, en l’occurrence Serge MONDON et Roger FERRAGUT, ont offert sur les fonds du comité, deux caméras type GO-PRO à l’escadron 46/2 de gendarmerie mobile de Châtellerault. 

La remise de ces matériels hors programme de dotation, a eu lieu le 3 décembre en présence du capitaine Pascal MILLET, commandant de l’escadron, du major Laurent DEBORD, commandant du P.H.R., et des gendarmes Jérémy CHAMBRE et Alexis QUINT, ces derniers étant pour l’occasion porteurs des équipements en question. Nul doute qu’avec de tels matériels, les gendarmes seront au besoin mieux à même de justifier leurs actes face aux accusations dont ils font de plus en plus souvent l’objet. Certaines associations particulièrement actives, dont le bien-être du pays ne semble pas être le souci majeur, sont hélas souvent promptes à mettre en cause les forces de l’ordre en vue de porter atteinte à leur honorabilité. 

86 2 CaméraAvec le don d’un appareil de surveillance, les Amis de la Gendarmerie du nord de la Vienne vont permettre aux militaires de la compagnie de gendarmerie de Poitiers de disposer d’un outil performant dans l’exercice de leurs missions. Ce matériel non prévu en dotation viendra renforcer la capacité opérationnelle des unités au profit des citoyens du département.

Les adhérents du comité de Châtellerault dans la Vienne, concrétisent une nouvelle fois leur action de soutien en faveur de la gendarmerie. C’est ainsi que leur comité vient d’offrir une caméra de surveillance à la compagnie de Poitiers. Cette opération a été menée par le président du comité, Serge MONDON et le chef d’escadron Xavier MESSAGER, commandant de la compagnie, assistés du major Eric MARTIN, lequel représentait le lieutenant Laurent VALENCHON, commandant de la brigade autonome de Jaunay-Marigny. Nul doute qu’en ces temps difficiles, de tels équipements aideront à l’action de nos gendarmes, au bénéfice de la population.

16 réunionLe 23 novembre 2019, le comité de la Charente des Amis de la Gendarmerie organisait une réunion avec ses adhérents à la caserne Adjudant LEVASSEUR, siège du groupement de gendarmerie de la Charente. Un exposé sur l'action de l'institution, notamment en matière de cyber sécurité des entreprises y était présenté.

Dans la matinée du 23 novembre 2019, une réunion des adhérents du comité était organisée pour une présentation du capitaine Alain VANDERSTRAETEN du groupement de gendarmerie de la Charente, sur le thème de la sécurité des entreprises, « cybermenaces et menaces ». Ce sujet particulièrement important pour la vie des entreprises permit de mettre en valeur l'action de la gendarmerie et suscita de nombreuses questions, signe de l'intérêt porté à cette intervention par le public ayant répondu présent.

Par ailleurs et tout naturellement, le sujet traité aborda le thème de la sécurité des particuliers, dans le cadre de l’usage des moyens de communication modernes devenu indispensables aujourd'hui dans le quotidien de ces derniers. Cet exposé permit de faire connaître aux participants un volet parfois méconnu des missions de l'institution. Tous les participants se retrouvèrent ensuite autour d'un repas convivial, qui permit de nombreux échanges, avant de mettre un terme à cette agréable rencontre.

86 2 reunion 2019Le 17 octobre 2019, le comité de Châtellerault a tenu sa réunion annuelle sous la présidence de Serge MONDON, assisté de Roger FERRAGUT, secrétaire, et Jean-Marie FRADET, trésorier, cela autour d’une quarantaine de personnes.

Cette réunion s’est déroulée dans une ambiance agréable et participative. Elle a été ouverte par le salut aux adhérents présents et aux autorités sous forme de remerciements pour leur participation. Étaient notamment présents le général de division (2s) Pierre DURIEUX, président national honoraire, le colonel Philippe TALUCIER, adhérent, représentant le colonel Yves DUMEZ, commandant adjoint pour la région Aquitaine-Poitou-Charentes, messieurs Philippe MIS, adhérent et représentant Jean-Pierre ABELIN, adhérent et maire de Châtellerault, Roland DODIN, président départemental de l’association Le Trèfle, Jacky TOULOUSE, adhérent et président des médaillés militaires, Daniel NAVARRO, adhérent et représentant de La France Mutualiste, Robert VALAIS, adhérent et représentant Marc MICHEL, président départemental de l’Union nationale des combattants (UNC), Jack ROY, adhérent et responsable de secteur de l’UNC, ainsi que madame Mauricette BARKAT, adhérente et représentant les ACPG-CATM.

Pierre DURIEUX, président national honoraire, brossa tout d’abord un historique de notre association et rappela les diverses modalités qui l’ont fait vivre et l’ont vue, au fil du temps, se transformer, pour en arriver à sa présentation actuelle sous le nom des Amis de la Gendarmerie. C’est ainsi qu’à ce jour, elle tend à créer un comité par compagnie de gendarmerie départementale, et même parfois au titre d’un escadron de la gendarmerie mobile. Ces comités se multiplient donc, d’où un impact réel sur nos concitoyens pour faire connaître et soutenir la Gendarmerie. La situation des effectifs et de l’impact national est de ce fait en évolution constante.

Puis le président local, Serge MONDON, décrivit le comité de Châtellerault qui, en réalité, couvre le département de la Vienne. Il fit part de son effectif qui est de 82 membres, de la situation financière, laquelle est très suffisante pour faire vivre le comité, mais qui ne sera jamais trop élevée, si l’on veut assister les commandants d’unité de gendarmerie en leur fournissant une aide au-delà des dotations. C’est ainsi qu’une caméra a été offerte à la compagnie de Châtellerault en 2017 et qu’un projet est en cours d’étude pour équiper la compagnie de Poitiers. Il lança un appel, tant aux membres adhérents présents qu’aux autorités participantes, afin de permettre la mise en place de deux nouveaux comités à Poitiers et à Montmorillon. La parole fut ensuite donnée à chacun des trois officiers de gendarmerie présents, ainsi qu’à Philippe MIS. Après une photographie de groupe, les participants se retrouvèrent pour l’apéritif et un repas convivial.

79 1 ConventionPromouvoir les valeurs portées par la gendarmerie et les transmettre aux jeunes générations. C’est ce que le comité de Niort a voulu concrétiser, en signant une convention avec le directeur départemental des services de l’Éducation nationale, afin d’intervenir auprès des élèves dans les établissements scolaires par des actions pédagogiques sur le civisme et la citoyenneté.

Certains de nos adhérents, aux cultures professionnelles diverses, présentent des compétences et expériences particulières. Ce sont ces particularités que l’association se propose d’utiliser pour intervenir auprès des jeunes en milieu scolaire et de les accompagner dans des projets de rapprochement avec la Gendarmerie. L’objectif n'est pas de se substituer à nos partenaires, mais d'agir en complémentarité et même en collaboration.

Les Amis de la Gendarmerie concrétisent par la présente convention leur investissement au service des jeunes générations en les accompagnant dans leur quotidien sur des sujets d’actualité. En choisissant de porter les valeurs de la gendarmerie, notre association répond pleinement à son objectif de rayonnement au profit de cette institution. Par cette démarche, nous nous inscrivons bien dans une quête du sens qui rassemble de plus en plus de citoyens, conscients de l'impérieuse nécessité de remettre un équilibre dans la pensée, sans lequel il n'y a pas d'ordre public ni de climat scolaire apaisé. Des actions ont déjà été menées avec succès auprès d’élèves de sixième et de troisième sur les usages numériques et le cyber harcèlement.

Actualités régionales