Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 327

 

Revue 327Août 2019

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

00-05-85-37.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 291 invités et aucun membre en ligne

13 2 SeniorsLe comité Alpilles-Durance vient d’organiser le lundi 4 novembre 2019, à la salle du château à Saint-Andiol, en partenariat avec la gendarmerie, une réunion publique de prévention et d’information sur les risques d’abus de faiblesse et d’escroqueries auxquels sont exposés les seniors. Une intervention très appréciée des participants.

Accueillies par le maire de la commune, Luc AGOSTINI et après une présentation de notre association par le président du comité, une soixantaine de personnes, venues de tout le secteur, écoutèrent attentivement le conférencier en la personne du lieutenant Stéphane LANGLET, commandant de la brigade d’Orgon. L’officier de gendarmerie aborda deux thématiques dans le cadre de son exposé, à savoir, les escroqueries et les abus de faiblesse ou tromperies.

Pour admettre l’existence effective de ces types d’infractions, la présence physique constitue un élément essentiel. Elles se constatent dans le cadre de ventes à domiciles ou suite à un appel téléphonique émanant d’une personne. Elles sont souvent constatées dans le cadre d’une vente de véhicule ou d’un retrait de billets de banque aux distributeurs automatiques. Sur internet les victimes sont souvent abusées sur des sites de rencontre ou de vente à distance entre autres. En conclusion, le lieutenant expliqua à l’assistance que pour éviter les pièges, il fallait rester vigilant et surtout ne pas entrer dans le jeu du scénario livré par l’escroc. Il faut notamment prendre le temps de la réflexion, utiliser le délai de rétractation et ne pas hésiter à téléphoner au 17 ou au 112 quand une affaire paraît suspecte. À chacun de faire bon usage de ces conseils.

83 2 Fanion BrignolesC’est sous un beau soleil provençal, en cette matinée du 2 octobre 2019, que le colonel Alexandre MALO, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Var, a donné le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale de Brignoles au chef d’escadron Alexandre PASCAL et lui a remis son nouveau fanion, offert par le comité de Draguignan-Brignoles-Gassin.

La compagnie de Brignoles est composée de 155 gendarmes, elle comprend les brigades autonomes de Brignoles, La Roquebrussanne et Rians, les communautés de brigades de Carcès, Saint Maximin-la-Sainte-Baume, ainsi qu’un peloton de surveillance et d’intervention et une brigade de recherche. Étaient présents à cette cérémonie de prise de commandement, monsieur André CARAVA sous-préfet de Brignoles, monsieur Patrice CAMBEROU, procureur de la République près le TGI de Draguignan, monsieur Didier BREMOND, maire de Brignoles, le colonel Rémi COTTIN, chef de corps de l’UIISC7, ainsi que de nombreux élus et représentants d’associations patriotiques.

Les Amis de la Gendarmerie étaient représentés par le lieutenant-colonel (R) Thierry LAFORÊT, vice-président du comité de Draguignan-Brignoles-Gassin, représentant le général (2eS) Martin BRUSSEAUX président du comité. Avant la cérémonie, le chef d’escadron PASCAL s’est vu remettre par le colonel MALO son nouveau fanion, offert par les Amis de la Gendarmerie de Draguignan-Brignoles-Gassin. La confection et l’offre des fanions à toutes les compagnies et escadrons du Var étaient en effet la réponse apportée à l’appel à projets pour 2019 par les deux comités du Var présidés par madame Maria OMNES pour le comité de Toulon Hyères et le général BRUSSEAUX pour le comité de Draguignan-Brignoles-Gassin.

83 1 TournageAvec le concours de la société de production Vartele, le comité de Toulon-Hyères des Amis de la Gendarmerie a lancé la production d’un nouveau film qu’il va offrir aux unités de gendarmerie implantées à Hyères pour renforcer leur communication.

Ce ne sont pas moins de 250 familles de gendarmes mobiles qui habitent la caserne Capitaine Delort, dite du « Golf Hôtel », qui abrite le groupement II/6 et les escadrons 21/6 et 22/6 de gendarmerie mobile. Peu connus, car de plus en plus souvent en déplacement, un petit film leur sera consacré pour présenter leur organisation et leurs missions. Dans une première séquence, le lieutenant-colonel Fabrice GAENG, présentera le groupement II/6 qu’il commande et évoquera son séjour à Mayotte qui s’achève.  Puis ce sera au tour de la capitaine Pauline LEJEUNE de parler de son escadron, le 21/6, à travers la mission de maintien de l’ordre. Enfin, le capitaine Rémi GALHIE, commandant l’escadron 22/6, décrira les missions de soutien à la gendarmerie départementale et les séjours outre-mer.

C’est par cette dernière séquence que le tournage a débuté le 26 septembre 2019, en présence de Maria OMNES, présidente du comité de Toulon-Hyères et du général de corps d’armée (2eS) Jean COLIN, président national, venu en voisin, car habitant à deux pas de la caserne. Sous la houlette du directeur de Vartele, monsieur Guy HABERZETTEL, le capitaine GALHIE, s’est prêté de bonne grâce au jeu de questions-réponses de son interlocuteur, dans la salle d’honneur du groupement. Il a pu visionner lui-même les images tournées, en attendant les prochaines prises de vue en octobre et novembre prochain.

13 2 OrionLe samedi matin 21 septembre 2019, une vingtaine de membres du comité se sont retrouvés à l’arsenal de Toulon, pour visiter un chasseur de mines, le bâtiment ORION. Ce fut une belle occasion de découvrir les missions de la marine et de faire connaître les Amis de la Gendarmerie.

Les chasseurs de mines sont chargés de détecter, identifier et neutraliser les mines immergées afin de garantir le libre accès aux ports militaires et aux principaux ports civils français. Ces bâtiments spécialisés peuvent également être déployés en précurseur des opérations amphibies ou aéronavales. Leur discrétion magnétique, leur maniabilité et leur équipement dédié leur permettent d’intervenir dans des zones minées et à grande profondeur. Ils participent régulièrement à des missions relevant de l’action de l’État en mer auxquelles participe également la gendarmerie maritime et dans lesquelles leur expertise est recherchée (recherche d’épaves, de débris, neutralisation d’engins explosifs historiques).

Les missions qui leur incombent comprennent notamment la connaissance, l’anticipation, la prévention, et la dissuasion. Ces navires d’une longueur de 51 mètres ont une vitesse 15 nœuds et sont armés par un équipage de 45 marins dont 6 plongeurs démineurs. A l’issue de cette très intéressante visite, le groupe s’est rendu au « Restaurant de la Rade » afin de partager un déjeuner convivial.

83 1 fanion gmarLe 30 août 2019, lors de la cérémonie de prise de commandement de la cheffe d’escadron Delphine SEGUIER, commandante de la compagnie de gendarmerie maritime de Toulon, cette unité s’est vu remettre son fanion, offert par le comité de Toulon-Hyères des Amis de la gendarmerie.

Comme le drapeau du régiment, le fanion de la compagnie porte une symbolique forte. Les tirailleurs algériens en sont à l’origine. Dans ces régiments, les compagnies étaient souvent isolées et loin du drapeau qui les représentait. Les capitaines souhaitèrent alors avoir un emblème les identifiant et symbolisant l’unité. Un texte du 20 janvier 1857 réglementa alors ces fanions. Ils avaient la couleur du bataillon. Les ornements et les bordures étaient de la couleur de la compagnie. La hampe était surmontée d’une boule en cuivre. Il n’y avait ni frange ni inscription.

Au sein de la gendarmerie, nombreuses sont les compagnies dépourvues de fanion. L’engagement des Amis de la Gendarmerie pour l’acquisition de ces emblèmes, illustre le soutien qu’ils souhaitent apporter à la gendarmerie et revêt une forte valeur symbolique. C’est pour cela que le comité de Toulon-Hyères a financé l’achat du fanion de la compagnie de gendarmerie maritime de Toulon. Il a été remis lors de la cérémonie de prise de commandement de la cheffe d’escadron Delphine SEGUIER, au cours de laquelle le colonel Jean-Guillaume REMY, commandant le groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée a été fait chevalier de la Légion d’honneur par le préfet maritime de la Méditerranée. Le comité des Amis de la Gendarmerie offrira prochainement le fanion  du patrouilleur Jonquille, unité navigante du groupement.

Actualités régionales