Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 334

 

vignette 334Mai 2021

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

02-2003-17-041.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

Brève 84 1 KakémonosLe 21 avril 2021, le président du comité, Michel CHAIX, a remis cinq kakémonos au lieutenant-colonel GANZIN Patrice, commandant en second le groupement de Gendarmerie de Vaucluse. Ces supports de communication, seront affectés en partie à des unités en charge d’actions de prévention auprès du public.

Ainsi, deux ont été spécialement réalisés pour le groupement de Gendarmerie d’AVIGNON, un pour les référents sûreté. Ces référents sûreté sont affectés au sein de la CPTM (cellule de prévention technique de la malveillance, cellule de la BDRIJ), alors qu’au moins un correspondant sûreté est affecté dans chaque unité. C’est l’Officier Adjoint prévention et animation, en charge du réseau référents et correspondants sûreté qui pilote l’ensemble. 

Enfin deux de ces matériels ont été prévus pour la maison de confiance et de protection des familles (MCPF), unité implantée à Carpentras, qui a remplacé en janvier 2021 la brigade de prévention de la délinquance Juvénile (BPDJ).  La doctrine de cette nouvelle unité, présente une triple ambition alliant prévention et protection des publics les plus vulnérables :

  • un point d’entrée unique pour l’ensemble des partenaires au niveau départemental ;
  • une unité d’appui, éventuellement judiciaire, au profit des unités de gendarmerie dans la prise en charge et l’accompagnement des personnes les plus vulnérables ;
  • un outil de coordination et de mise en cohérence des efforts en matière de prévention et de prise en charge des victimes, en lien avec les associations.

Une photo souvenir (masque retiré) a clôturé un accueil chaleureux et un échange très enrichissant au cours duquel le comité a été vivement remercié pour ce soutien.

Brève 84 1 PSIG SabreLe 16 avril 2021 le comité 84-1 remettait aux militaires du PSIG SABRE un lot de matériels lumineux de signalisation, hors programme de dotation, destiné à sécuriser les interventions nocturnes dans le cadre du service. Ce geste de la part des Amis de la Gendarmerie souligne l’engagement du comité d’Avignon aux côtés des militaires de la gendarmerie du groupement du Vaucluse.

 Le PSIG SABRE de Carpentras (Peloton de Surveillance et d’Intervention Sabre), avec celui d’Avignon du même groupement, fait partie des 150 unités particulières, déployées dans toute la France, et capables d’intervenir face au terrorisme et aux violences en bandes organisées. Il est engagé dans des missions très diverses qui imposent un équipement spécifique, des fusils d’assaut, un bouclier balistique, un système radio complémentaire, mais aussi du matériel lui permettant d’intervenir avec efficacité et professionnalisme. Un groupe d’intervention cynophile, le GIC 84, soit quatre chiens piste-défense et leurs maîtres, complète l’effectif normal des quinze personnels en poste. 

A la demande du major Thierry BEDO, commandant de cette unité spécialisée, le comité 84-1 d’Avignon, en la personne de son président, Michel CHAIX, a remis un lot de 150 cyalumes à ce dernier au titre du soutien des unités à la Gendarmerie. Il s’agit de bâtons lumineux utilisés comme éclairage de sécurité dans divers domaines comme la signalisation, les opérations de recherches et de sauvetage, l’évacuation, le marquage, le triage médical dans les tueries de masse et autres applications diverses, de jour comme de nuit. Un outil indispensable au personnel soumis à un entraînement spécifique et dont le besoin s’avérait manifeste. La photo souvenir, masque retiré à cette occasion, a clôturé un accueil et un échange plus que chaleureux avec tout le personnel.

Brève 84 1 piege photographique 2Afin de lutter contre les vols de truffes, une caméra de chasse constituant un piège photographique a été remis au militaire de la brigade de recherches de Carpentras le 16 avril 2021. Ce matériel pourra servir sur un vaste territoire rural du Vaucluse, empiétant en parti sur le secteur du Mont Ventoux.

La brigade de recherches de Carpentras est engagée normalement en renfort des unités de la compagnie, la brigade de Beaumes-de-Venise ainsi que les trois communautés de brigades de Mormoiron, Pernes-les Fontaines et Vaison-la-Romaine. Un territoire très vaste et en grande partie ruralisé, empiétant sur le Parc naturel du Mont Ventoux.  Outre la délinquance traditionnelle, le secteur est particulièrement touché par les vols de truffes, nombreux et de plus en plus perpétrés par des bandes organisées.

Le comité 84-1 d’Avignon, dans son souci de soutien aux unités et pour lutter contre ce fléau local, a remis à cette unité une caméra dite de chasse, un piège photographique PIE1045 de grande qualité disposant d’un angle de prise de vue de 85°à 120° et une distance de détection d’environ 20 m, un flash infrarouge à activation automatique en fonction de la luminosité, un détecteur de mouvements et la vidéo avec enregistrement audio. De plus, son système Wi-Fi permet, à distance, de télécharger sur son téléphone ou sa tablette, les photos et vidéos prises par l'appareil. Nul doute que ce matériel apportera l’aide nécessaire à l’établissement de preuves et à la manifestation de la vérité. En l’absence du major Philippe LOPEZ, commandant de l’unité, c’est son adjoint, le major Jérôme BEBEN et l’adjudante VIAU Séverine, qui se sont prêtés à la photo traditionnelle (masque retiré le temps du cliché).

BREVE 84 1 PSIG AVIGNON

Pour compléter un équipement déjà important, le comité 84-1 d’Avignon a remis, le 23 février, douze batteries externes, une tablette tactile et une mini caméra  qui vont permettre au PSIG SABRE, d’effectuer certaines missions en renforçant sa capacité opérationnelle. Ce matériel performant a été acquis hors programme de dotation des unités.

 Depuis 2016, avec 150 pelotons de surveillance et d’intervention de type PSIG SABRE, la gendarmerie dispose d’unités susceptibles d’intervenir rapidement face à des actions terroristes ou à des phénomènes de violence en bande organisée. Ces unités particulières, équipées de fusils d’assaut et de boucliers balistiques, viennent compléter la capacité d'intervention des forces de sécurité, en appui de l'action des unités territoriales en leur qualité de primo-intervenants.

C’est ainsi que le lieutenant commandant du PSIG, un « ancien » de l’antenne GIGN, nous a décrit l’unité qu’il commande, précisant que dans le cadre d’enquêtes judiciaires, le PSIG SABRE se trouve également souvent en situation d’appui aux unités recherches, du fait de ses compétences et de sa capacité d’action spécifique. Outre un accueil des plus chaleureux avec le personnel de cette unité, la photo souvenir a clôturé un moment de grande convivialité et les remerciements des militaires au président du comité, Michel CHAIX se sont clairement exprimés. Un article élogieux a été publié sur le compte Facebook « GGD 84 » du groupement du Vaucluse.

Brève 84 1 TV SORGUESLe 12 février, le président du comité 84-1 d’Avignon, Michel CHAIX, a remis un téléviseur et son support mural au capitaine Thierry BROUSEK, commandant de la brigade territoriale autonome de Sorgues dans le Vaucluse. Ce matériel audiovisuel est destiné à la diffusion de messages de prévention au niveau de l’accueil du public.
Cette brigade autonome est une unité périurbaine située en zone de sécurité prioritaire, avec un effectif supérieur à 30 personnels et une forte activité qui s’exerce sur deux communes qui totalisent ensemble presque 30000 habitants. Les locaux de la brigade se trouvent toujours en effervescence et les visiteurs et plaignants se succèdent dans le local d’entrée.

Lors des derniers travaux de rénovation de ce local, le Capitaine BROUSEK a fait part de son projet d’y installer un téléviseur afin de diffuser des films attractifs, des préconisations diverses (consignes sanitaires Covid, cambriolages, terrorisme…), des messages importants, des adresses et numéros utiles, et le suivi de l’actualité Facebook GGD 84 diffusée par le groupement de gendarmerie du Vaucluse. Le comité d’Avignon a bien entendu répondu favorablement à cette sollicitation et le capitaine BROUSEK a adressé ses vifs remerciements pour ce soutien, qui lui permet d’équiper son unité d’un matériel convivial et performant en matière de prévention et de communication.

Actualités régionales