Les Amis de la Gendarmerie

45 Boulevard Vincent Auriol - 75013 PARIS - Tél. 01 45 83 71 49 - Siret 78485677500035

Revue n° 333

 

vignetteFévrier 2021

Vidéo gendarmerie n° 1

1GD

Vidéo gendarmerie n° 2

2GM

Vidéo gendarmerie n° 3

Gendarmerie maritime

Vidéo gendarmerie n° 4

Forces aériennes de gendarmerie

Vidéo Association n°1

Présentation Association

Vidéo Association n°2

Adhésion à l'Association des Amis de la Gendarmerie

06-2003-01L-030.jpg

Qui est en ligne ?

Nous avons 289 invités et aucun membre en ligne

Brève 84 1 piege photographique 2Afin de lutter contre les vols de truffes, une caméra de chasse constituant un piège photographique a été remis au militaire de la brigade de recherches de Carpentras le 16 avril 2021. Ce matériel pourra servir sur un vaste territoire rural du Vaucluse, empiétant en parti sur le secteur du Mont Ventoux.

La brigade de recherches de Carpentras est engagée normalement en renfort des unités de la compagnie, la brigade de Beaumes-de-Venise ainsi que les trois communautés de brigades de Mormoiron, Pernes-les Fontaines et Vaison-la-Romaine. Un territoire très vaste et en grande partie ruralisé, empiétant sur le Parc naturel du Mont Ventoux.  Outre la délinquance traditionnelle, le secteur est particulièrement touché par les vols de truffes, nombreux et de plus en plus perpétrés par des bandes organisées.

Le comité 84-1 d’Avignon, dans son souci de soutien aux unités et pour lutter contre ce fléau local, a remis à cette unité une caméra dite de chasse, un piège photographique PIE1045 de grande qualité disposant d’un angle de prise de vue de 85°à 120° et une distance de détection d’environ 20 m, un flash infrarouge à activation automatique en fonction de la luminosité, un détecteur de mouvements et la vidéo avec enregistrement audio. De plus, son système Wi-Fi permet, à distance, de télécharger sur son téléphone ou sa tablette, les photos et vidéos prises par l'appareil. Nul doute que ce matériel apportera l’aide nécessaire à l’établissement de preuves et à la manifestation de la vérité. En l’absence du major Philippe LOPEZ, commandant de l’unité, c’est son adjoint, le major Jérôme BEBEN et l’adjudante VIAU Séverine, qui se sont prêtés à la photo traditionnelle (masque retiré le temps du cliché).

Actualités régionales